Le gardien de but hongrois Gabor Kiraly, 40 ans et 75 jours, qui était devenu le joueur le plus âgé à disputer un match de phase finale d'un Euro au coup d'envoi, l'a échappé belle dès la 2e minute lorsque David Alaba qui avait hérité d'un ballon mal dégagé a tiré sans hésiter du gauche à l'entrée du rectangle. Hors de portée du quadragénaire mais sur le poteau. Décidément très en verve, le latéral gauche du Bayern Munich fut encore bien près d'ouvrir la marque à la 10e. Mais la frappe manquait de puissance et cette fois Kiraly s'interposa. Le portier autrichien Robert Almer ne fut pour la première fois réellement sollicité qu'à la 23e, lorsque Zoltan Gera, 37 ans, lui adressa un tir violent mais dans ses gants. Mais c'est à nouveau Kiraly qui se distingua sur un envoi de Zlatko Junuzovic, écarté au prix d'une belle manchette. Les deux équipes se créèrent ensuite chacune une grosse occasion avant la mi-temps, mais Martin Harnik (42e) et Balazs Dzsudzsak (44e) échouèrent complètement dans leur finition. Le capitaine hongrois Dzsudzsak expédia un missile sol-air dans la lucarne d'Almer que le gardien de l'Austria réussit à détourner des deux poings (56e). La légère avance aux points des Autrichiens ne pesa plus lourd lorsque Szalai ouvrit le score à la 62e après une ingénieuse combinaison avec Lazslo Kleinheisler qui a complètement désarticulé la défense autrichienne. Celle-ci a ensuite été privée de Dragovic qui a écopé d'un second carton jaune 4 minutes plus tard pour un coup adressé à Tamas Kadar. Et cela au moment où les "Ossies" croyaient avoir égalisé par Martin Hintergger, du moins ceux qui n'avaient pas entendu le coup de siffler de l'arbitre français Clément Turpin. A 21 heures dans le même groupe au Stade Geoffroy Guichard de Saint-Étienne: Portugal - Islande. (Belga)

Le gardien de but hongrois Gabor Kiraly, 40 ans et 75 jours, qui était devenu le joueur le plus âgé à disputer un match de phase finale d'un Euro au coup d'envoi, l'a échappé belle dès la 2e minute lorsque David Alaba qui avait hérité d'un ballon mal dégagé a tiré sans hésiter du gauche à l'entrée du rectangle. Hors de portée du quadragénaire mais sur le poteau. Décidément très en verve, le latéral gauche du Bayern Munich fut encore bien près d'ouvrir la marque à la 10e. Mais la frappe manquait de puissance et cette fois Kiraly s'interposa. Le portier autrichien Robert Almer ne fut pour la première fois réellement sollicité qu'à la 23e, lorsque Zoltan Gera, 37 ans, lui adressa un tir violent mais dans ses gants. Mais c'est à nouveau Kiraly qui se distingua sur un envoi de Zlatko Junuzovic, écarté au prix d'une belle manchette. Les deux équipes se créèrent ensuite chacune une grosse occasion avant la mi-temps, mais Martin Harnik (42e) et Balazs Dzsudzsak (44e) échouèrent complètement dans leur finition. Le capitaine hongrois Dzsudzsak expédia un missile sol-air dans la lucarne d'Almer que le gardien de l'Austria réussit à détourner des deux poings (56e). La légère avance aux points des Autrichiens ne pesa plus lourd lorsque Szalai ouvrit le score à la 62e après une ingénieuse combinaison avec Lazslo Kleinheisler qui a complètement désarticulé la défense autrichienne. Celle-ci a ensuite été privée de Dragovic qui a écopé d'un second carton jaune 4 minutes plus tard pour un coup adressé à Tamas Kadar. Et cela au moment où les "Ossies" croyaient avoir égalisé par Martin Hintergger, du moins ceux qui n'avaient pas entendu le coup de siffler de l'arbitre français Clément Turpin. A 21 heures dans le même groupe au Stade Geoffroy Guichard de Saint-Étienne: Portugal - Islande. (Belga)