Yves Vanderhaeghe n'a porté qu'un seul changement à l'équipe qui s'est imposée à Gand et encore parce qu'il était obligé puisque Terem Moffi était blessé. Pape Habib Gueye a remplacé le Nigérian. Il n'y a pas eu de modification interpellante à Eupen non plus dans la mesure où les deux gros achats Adriano et Victor Vazquez ne figuraient pas dans la sélection. Eupen s'est montré plus motivé notamment via Konan N'Dri, qui après avoir sauté Thimoty Derijck, a servi Julien Ngoy peu à son affaire (4e). Il a fallu patienter pour que Courtrai se réveille Mais si les Kerels étaient entrés dans le match la qualité de leur jeu était plutôt médiocre. On a donc eu droit à des duels acharnés mais à peu de fantaisie. La première occasion a été une tentative de N'Dri renvoyée par Adam Jakubech (22e). Par contre Knowledge Musona a bien botté un coup franc que le gardien courtraisien a dévié du bout des doigts sur la transversale (27e).

A la mi-temps, Vanderhaeghe a sorti le transparent Gueye pour Faiz Selemani (46e). Malgré la sortie sur blessure de Christophe Lepoint (52e), Courtrai s'est montré plus acharné sans se créer pour autant des occasions de but. Par contre, sur un bon service de Stef Peeters, Ngoy a surgi au premier poteau pour placer une tête, qui a heurté le montant (55e). L'ancien joueur de Stoke a encore placé quelques démarrages avant d'être victime de crampes et de céder sa place à Mamadou Kone (64e). L'Ivoirien n'a pas été plus efficace de la tête sur une nouvelle passe de Peeters (83e). Eupen n'a pas été verni car Carlos Embalo a également tiré sur le poteau (90e+2).

Yves Vanderhaeghe n'a porté qu'un seul changement à l'équipe qui s'est imposée à Gand et encore parce qu'il était obligé puisque Terem Moffi était blessé. Pape Habib Gueye a remplacé le Nigérian. Il n'y a pas eu de modification interpellante à Eupen non plus dans la mesure où les deux gros achats Adriano et Victor Vazquez ne figuraient pas dans la sélection. Eupen s'est montré plus motivé notamment via Konan N'Dri, qui après avoir sauté Thimoty Derijck, a servi Julien Ngoy peu à son affaire (4e). Il a fallu patienter pour que Courtrai se réveille Mais si les Kerels étaient entrés dans le match la qualité de leur jeu était plutôt médiocre. On a donc eu droit à des duels acharnés mais à peu de fantaisie. La première occasion a été une tentative de N'Dri renvoyée par Adam Jakubech (22e). Par contre Knowledge Musona a bien botté un coup franc que le gardien courtraisien a dévié du bout des doigts sur la transversale (27e). A la mi-temps, Vanderhaeghe a sorti le transparent Gueye pour Faiz Selemani (46e). Malgré la sortie sur blessure de Christophe Lepoint (52e), Courtrai s'est montré plus acharné sans se créer pour autant des occasions de but. Par contre, sur un bon service de Stef Peeters, Ngoy a surgi au premier poteau pour placer une tête, qui a heurté le montant (55e). L'ancien joueur de Stoke a encore placé quelques démarrages avant d'être victime de crampes et de céder sa place à Mamadou Kone (64e). L'Ivoirien n'a pas été plus efficace de la tête sur une nouvelle passe de Peeters (83e). Eupen n'a pas été verni car Carlos Embalo a également tiré sur le poteau (90e+2).