Si Johan Walem n'avait pas été boycotté par Ariel Jacobs à Anderlecht quand il entraînait les Espoirs du Sporting, il serait toujours dans ce club aujourd'hui. Mais Jacobs ne l'a jamais inclus dans le travail du staff élargi (parce qu'il le considérait comme une menace?) et Walem avait alors claqué la porte pour retourner à l'Udinese (club où il a joué et laissé un tout grand souvenir) et y entraîner des jeunes.

Cette saison, il a bénéficié d'une promotion et est devenu coach des Espoirs du club du Frioul. Il était aussi question de lui donner encore plus de responsabilités dans les prochaines années. Le poste de directeur technique fut évoqué.

Mais aujourd'hui, Walem change ses plans. L'ancien joueur d'Anderlecht et du Standard va une nouvelle fois rentrer en Belgique pour coacher nos Espoirs. L'Union Belge a annoncé l'info hier soir. Il a signé pour trois ans et prendra ses fonctions en juillet prochain. Il devra assumer la succession de Jean-François de Sart, après le bref intermède avec Francky Dury et le dépannage actuel avec Jean-François Remy.

Benoît Thans, le nouveau directeur technique de la fédé, déclare: "En engageant Johan Walem, nous attirons un élément de grande classe à tous les niveaux." C'est exact ! Walem est un travailleur acharné (c'est pour cela que Roger Vanden Stock aurait voulu le conserver à Anderlecht), un vrai connaisseur (pour cette raison aussi, le Sporting souhaitait le prolonger...) et un gentleman.

Pierre Danvoye, Sport/Foot Magazine

Si Johan Walem n'avait pas été boycotté par Ariel Jacobs à Anderlecht quand il entraînait les Espoirs du Sporting, il serait toujours dans ce club aujourd'hui. Mais Jacobs ne l'a jamais inclus dans le travail du staff élargi (parce qu'il le considérait comme une menace?) et Walem avait alors claqué la porte pour retourner à l'Udinese (club où il a joué et laissé un tout grand souvenir) et y entraîner des jeunes. Cette saison, il a bénéficié d'une promotion et est devenu coach des Espoirs du club du Frioul. Il était aussi question de lui donner encore plus de responsabilités dans les prochaines années. Le poste de directeur technique fut évoqué. Mais aujourd'hui, Walem change ses plans. L'ancien joueur d'Anderlecht et du Standard va une nouvelle fois rentrer en Belgique pour coacher nos Espoirs. L'Union Belge a annoncé l'info hier soir. Il a signé pour trois ans et prendra ses fonctions en juillet prochain. Il devra assumer la succession de Jean-François de Sart, après le bref intermède avec Francky Dury et le dépannage actuel avec Jean-François Remy. Benoît Thans, le nouveau directeur technique de la fédé, déclare: "En engageant Johan Walem, nous attirons un élément de grande classe à tous les niveaux." C'est exact ! Walem est un travailleur acharné (c'est pour cela que Roger Vanden Stock aurait voulu le conserver à Anderlecht), un vrai connaisseur (pour cette raison aussi, le Sporting souhaitait le prolonger...) et un gentleman. Pierre Danvoye, Sport/Foot Magazine