Alors que tout était entendu, les séries promotionnaires n'accueilleront pas les Espoirs de D1 la saison prochaine. Déçu par un communiqué plus que laconique de la Ligue Professionnelle, des clubs ont été " étonnés par ce changement de cap qui ressemble à un dysfonctionnement pour le moins étonnant ".

Charleroi et Mons, d'après Pierre-Yves Hendrickx et Gilles Barbera, sont très déçus car ces deux clubs avaient déjà pris des dispositions importantes pour étoffer le staff technique de leurs Espoirs. Enzo Scifo sait que le championnat des Espoirs ne ressemble à rien pour le moment et espérait que la Belgique suive l'exemple de la France, entre autres, qui permet aux clubs professionnels d'aligner leurs Espoirs en CFA. Pour les deux clubs hennuyers, la Ligue Professionnelle s'est ridiculisée et a raté le coche.

Anderlecht a émis récemment des réserves en constatant l'état des terrains en Promotion. Lokeren et Malines ont suivi : pas question d'évoluer, disent-ils, sur des " champs de patates ". Les clubs promotionnaires, qui avaient approuvé l'idée après le refus de la D3, apprécieront le compliment.

D'autres clubs, dont les joueurs s'interrogeaient à propos des primes de matches en Promotion, ont embrayé sur cette lancée. Le Standard n'était ni favorable ni opposé à ce projet. Les Liégeois ont opté dans certains cas pour la location de leurs jeunes à des clubs comme Saint-Trond et de Tubize à partir de la saison prochaine : cela leur suffit.

Par Pierre Bilic

Alors que tout était entendu, les séries promotionnaires n'accueilleront pas les Espoirs de D1 la saison prochaine. Déçu par un communiqué plus que laconique de la Ligue Professionnelle, des clubs ont été " étonnés par ce changement de cap qui ressemble à un dysfonctionnement pour le moins étonnant ".Charleroi et Mons, d'après Pierre-Yves Hendrickx et Gilles Barbera, sont très déçus car ces deux clubs avaient déjà pris des dispositions importantes pour étoffer le staff technique de leurs Espoirs. Enzo Scifo sait que le championnat des Espoirs ne ressemble à rien pour le moment et espérait que la Belgique suive l'exemple de la France, entre autres, qui permet aux clubs professionnels d'aligner leurs Espoirs en CFA. Pour les deux clubs hennuyers, la Ligue Professionnelle s'est ridiculisée et a raté le coche.Anderlecht a émis récemment des réserves en constatant l'état des terrains en Promotion. Lokeren et Malines ont suivi : pas question d'évoluer, disent-ils, sur des " champs de patates ". Les clubs promotionnaires, qui avaient approuvé l'idée après le refus de la D3, apprécieront le compliment.D'autres clubs, dont les joueurs s'interrogeaient à propos des primes de matches en Promotion, ont embrayé sur cette lancée. Le Standard n'était ni favorable ni opposé à ce projet. Les Liégeois ont opté dans certains cas pour la location de leurs jeunes à des clubs comme Saint-Trond et de Tubize à partir de la saison prochaine : cela leur suffit.Par Pierre Bilic