Lior Refaelov était en train de réussir sa saison à l'Antwerp, où il était devenu un pion important et avait même remporté le Soulier d'Or. Alors pourquoi diable quitter le Great Old ?
...

Lior Refaelov était en train de réussir sa saison à l'Antwerp, où il était devenu un pion important et avait même remporté le Soulier d'Or. Alors pourquoi diable quitter le Great Old ?Tout simplement parce que son contrat arrivait à expiration et n'était pas en passe d'être renouvelé. Pour l'Antwerp, c'était principalement une question financière. À 35 ans, Refaelov n'est pas bon marché et l'Israélien voulait un contrat de deux ans. On aurait pu croire que le club aurait voulu blinder son Soulier d'Or, mais l'Antwerp n'a pas consenti à ces efforts. C'est principalement une question d'offre et de demande.Bien sûr, l'Antwerp était légitimement satisfait de son niveau, en terme debuts et de passes décisives, mais il y avait un tout de même un certain mécontentement en interne à son égard. Malgré les éloges, le matricule 1 a vu que Rafa était beaucoup moins en verve ces derniers temps et n'apportait pas la plus valeur ajoutée qui fut la sienne en perte de balle. Or, c'est un facteur important pour Frankie Vercauteren, même si moins pour Ivan Leko.Pourquoi la transaction a-t-elle lieu maintenant, juste avant les play-offs, et quelques mois avant l'ouverture du marché des transferts ?Ce n'est pas si surprenant, en fait. De nombreux transferts se concluent plusieurs mois avant le mercato. Refaelov ne voulait pas non plus attendre un contrat trop longtemps. Vu qu'Anderlecht s'apprête à renouer avec le football européen, ce contrat de deux ans assuré est de nature à contenter Lior Refaelov.La question est maintenant de savoir ce que l'Antwerp va faire de lui durant les play-offs. La direction va-t-elle adopter la même ligne avec le Soulier d'Or que ce qu'elle a fait avec Simen Juklerod, quand celui-ci avait déjà signé un accord avec Genk pour la saison prochaine lors du mercato d'hiver ? Envoyer Refaelov dans le noyau B constituerait une perte sportive pour l'Antwerp, car l'Israélien est important pour l'équipe grâce à ses buts et ses assists. D'autant plus que sur phase arrêtée, peu nombreuses sont les solutions à court terme dans le noyau actuel.Quel sera le rôle de Refaelov à Anderlecht ?Le club mise certainement autant sur son expérience que sur ses qualités techniques. Parce que le manque de vécu a coûté cher à Anderlecht cette saison encore. Avec un plus grand nombre de joueurs d'un certain âge, on peut penser par exemple qu'il n'y aurait pas eu tous ces points perdus dans les dernières minutes, surtout en première partie de saison. Il manquait quelqu'un pour calmer les jeunes, pour organiser les choses, pour tenir des résultats. Un seul joueur du noyau actuel a passé trente ans ! C'est Adrien Trebel, et avec lui sur la pelouse, Anderlecht n'a pas perdu une seule fois depuis l'été 2020. C'est un signe. On connaît toutes les qualités des jeunes, mais il leur manque un guide, un papa. Rien ne dit que Trebel sera encore là dans quelques mois, vu que son contrat pèse très lourd et qu'il a de toute façon peu de chances de faire une saison complète à cause de sa fragilité physique. S'il part, Refaelov pourrait être son successeur dans le rôle du phare pour les jeunes. S'il reste, Anderlecht en aura deux et ce sera encore mieux. En espérant seulement que l'arrivée de l'Israélien ne freine pas la progression de l'un ou l'autre joueur créatif de l'équipe actuelle, je pense notamment à Anouar Ait El Hadj.