Contre la propagation de ce virus, le ministre de la Culture et des Sports "a demandé aux fédérations sportives espagnoles de disputer toutes les compétitions et tous les événements sportifs professionnels ou non-professionnels à huis clos", a déclaré la RFET dans un communiqué. La RFET a donc décidé d'appliquer cette recommandation, en demandant aux clubs et aux organisateurs de disputer "tous les tournois de tennis prévus ces prochains jours sans public, jusqu'à nouvel ordre". Le but est de "mettre au premier plan la santé et la sécurité de tous les participants", ajoute le communiqué. Cette mesure pourrait affecter le tournoi ATP 500 de Barcelone (prévu du 18 au 26 avril), qui a déjà repoussé sa présentation initialement prévue mardi à une date ultérieure en raison de l'épidémie, et le Masters 1000 de Madrid (prévu du 3 au 10 mai). (Belga)

Contre la propagation de ce virus, le ministre de la Culture et des Sports "a demandé aux fédérations sportives espagnoles de disputer toutes les compétitions et tous les événements sportifs professionnels ou non-professionnels à huis clos", a déclaré la RFET dans un communiqué. La RFET a donc décidé d'appliquer cette recommandation, en demandant aux clubs et aux organisateurs de disputer "tous les tournois de tennis prévus ces prochains jours sans public, jusqu'à nouvel ordre". Le but est de "mettre au premier plan la santé et la sécurité de tous les participants", ajoute le communiqué. Cette mesure pourrait affecter le tournoi ATP 500 de Barcelone (prévu du 18 au 26 avril), qui a déjà repoussé sa présentation initialement prévue mardi à une date ultérieure en raison de l'épidémie, et le Masters 1000 de Madrid (prévu du 3 au 10 mai). (Belga)