Une relance hasardeuse de Daley Blind a offert sur un plateau le but d'ouverture aux visiteurs, signé Myron Boadu dès la quatrième minute. Oussama Idrissi a vu son premier goal refusé pour une main (63e) mais l'attaquant marocain a finalement bel et bien fait le break. A la réception d'une très longue passe de son défenseur Teun Koopmeiners, Idrissi a lobbé Andre Onana pour sceller la victoire des siens (0-2, 74e). Blessé, Stijn Wuytens n'était pas sur la feuille de match du côté de l'AZ. Dans l'après-midi, l'autre match au sommet entre le PSV Eindhoven et Feyenoord s'est terminé sur un partage (1-1). Les Rotterdamois ont ouvert le score grâce à une tête de leur défenseur brésilien Botteghin sur corner (0-1, 33e) mais Cody Gakpo a égalisé d'une belle frappe croisée d'un angle fermé (1-1, 47e). Feyenoord et le PSV, troisième et quatrième avec respectivement 47 et 46 points, restent à la lutte pour la troisième place, synonyme de qualification directe pour la phase de groupes de l'Europa League. (Belga)

Une relance hasardeuse de Daley Blind a offert sur un plateau le but d'ouverture aux visiteurs, signé Myron Boadu dès la quatrième minute. Oussama Idrissi a vu son premier goal refusé pour une main (63e) mais l'attaquant marocain a finalement bel et bien fait le break. A la réception d'une très longue passe de son défenseur Teun Koopmeiners, Idrissi a lobbé Andre Onana pour sceller la victoire des siens (0-2, 74e). Blessé, Stijn Wuytens n'était pas sur la feuille de match du côté de l'AZ. Dans l'après-midi, l'autre match au sommet entre le PSV Eindhoven et Feyenoord s'est terminé sur un partage (1-1). Les Rotterdamois ont ouvert le score grâce à une tête de leur défenseur brésilien Botteghin sur corner (0-1, 33e) mais Cody Gakpo a égalisé d'une belle frappe croisée d'un angle fermé (1-1, 47e). Feyenoord et le PSV, troisième et quatrième avec respectivement 47 et 46 points, restent à la lutte pour la troisième place, synonyme de qualification directe pour la phase de groupes de l'Europa League. (Belga)