Le hasard a pourtant voulu qu'au même moment ou presque, le président de l'Albert Dominique Leone se disait justement que l'ancien soulier d'or était l'homme auquel il avait le plus envie de confier son équipe. "Il m'a téléphoné, on s'est rencontré mardi après-midi, et tout a été réglé en moins de trois heures", résume Scifo. "Avant cela, je le jure, il n'y avait jamais eu le moindre contact professionnel entre nous..."

Le Louviérois Enzo Scifo est pourtant un spectateur assidu des rencontres au Tondreau. "Je suis de la région et j'appréciais le jeu de l'équipe", explique-t-il. "Mais on ne m'avait plus vu ici depuis que la rumeur me concernant a enflé. Je ne voulais surtout pas donner l'impression d'être à l'affût de la chute de Van Wijk. D'autant que ce n'était nullement le cas. Même s'il m'arrivait parfois de penser que ce serait un bon job pour moi. Mais cela n'a jamais été plus loin. Je suis content de renouer avec le métier d'entraîneur dans un club wallon sympa, et surtout stable. Mais j'aurais aussi très bien pu reprendre une équipe flamande..."

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Le hasard a pourtant voulu qu'au même moment ou presque, le président de l'Albert Dominique Leone se disait justement que l'ancien soulier d'or était l'homme auquel il avait le plus envie de confier son équipe. "Il m'a téléphoné, on s'est rencontré mardi après-midi, et tout a été réglé en moins de trois heures", résume Scifo. "Avant cela, je le jure, il n'y avait jamais eu le moindre contact professionnel entre nous..." Le Louviérois Enzo Scifo est pourtant un spectateur assidu des rencontres au Tondreau. "Je suis de la région et j'appréciais le jeu de l'équipe", explique-t-il. "Mais on ne m'avait plus vu ici depuis que la rumeur me concernant a enflé. Je ne voulais surtout pas donner l'impression d'être à l'affût de la chute de Van Wijk. D'autant que ce n'était nullement le cas. Même s'il m'arrivait parfois de penser que ce serait un bon job pour moi. Mais cela n'a jamais été plus loin. Je suis content de renouer avec le métier d'entraîneur dans un club wallon sympa, et surtout stable. Mais j'aurais aussi très bien pu reprendre une équipe flamande..." Sportfootmagazine.be, avec Belga