Quelques heures avant le début du Grand Prix de Formule 1, la F2 a été secouée par un grave accident. Il s'est produit au départ. Le Français Théo Pourchaire est reste calé au départ et a été percuté sur la grille par Enzo Fittipaldi, petit-fils de l'ancien champion du monde Emerson Fittipaldi. Les deux pilotes ont été transportés par hélicoptère à l'hôpital militaire de Jeddah après avoir reçu les premiers soins sur le circuit. Pourchaire est sorti indemne de l'accident et a pu quitter l'hôpital dimanche soir. Fittipaldi y est resté en observation. Quarante minutes après le crash, la course a pris un nouveau départ. Après un autre accident, moins grave, le drapeau rouge était ressorti et la course définitivement arrêtée pour laisser place à la Formule 1 et la poursuite du duel Hamilton-Verstappen. Ce n'était pas le premier accident du week-end sur le nouveau circuit rapide de Jeddah. Vendredi, le pilote Ferrari Charles Leclerc a percuté un mur pendant les essais libres. Le lendemain, le leader du championnat du monde Max Verstappen était parti à la faute lors de son dernier tour rapide en qualifications. Le Grand Prix dimanche soir a également été émaillé de plusieurs incidents, sans conséquence physique pour les pilotes. (Belga)

Quelques heures avant le début du Grand Prix de Formule 1, la F2 a été secouée par un grave accident. Il s'est produit au départ. Le Français Théo Pourchaire est reste calé au départ et a été percuté sur la grille par Enzo Fittipaldi, petit-fils de l'ancien champion du monde Emerson Fittipaldi. Les deux pilotes ont été transportés par hélicoptère à l'hôpital militaire de Jeddah après avoir reçu les premiers soins sur le circuit. Pourchaire est sorti indemne de l'accident et a pu quitter l'hôpital dimanche soir. Fittipaldi y est resté en observation. Quarante minutes après le crash, la course a pris un nouveau départ. Après un autre accident, moins grave, le drapeau rouge était ressorti et la course définitivement arrêtée pour laisser place à la Formule 1 et la poursuite du duel Hamilton-Verstappen. Ce n'était pas le premier accident du week-end sur le nouveau circuit rapide de Jeddah. Vendredi, le pilote Ferrari Charles Leclerc a percuté un mur pendant les essais libres. Le lendemain, le leader du championnat du monde Max Verstappen était parti à la faute lors de son dernier tour rapide en qualifications. Le Grand Prix dimanche soir a également été émaillé de plusieurs incidents, sans conséquence physique pour les pilotes. (Belga)