L'instance européenne a nommé "un inspecteur éthique et disciplinaire" pour enquêter sur "l'incident" impliquant le milieu autrichien de 32 ans, a indiqué l'UEFA dans un communiqué, sans plus de précisions sur la sanction encourue. Il s'agit de la première étape de la procédure disciplinaire, destinée à établir les faits, alors que l'UEFA n'indique pas pour l'instant quelle violation de son règlement pourrait être reprochée à Marko Arnautovic. Or si le joueur d'origine serbe s'est excusé lundi sur Instagram envers ses "amis de Macédoine du Nord et d'Albanie", en évoquant "des échanges houleux hier dans l'émotion du jeu", il n'a pas révélé la teneur de ses propos. Plusieurs médias avaient assuré qu'il avait insulté le défenseur de Leeds, Ezgjan Alioski, en faisant référence à ses origines albanaises, après avoir marqué le troisième but de la rencontre remportée 3-1 par "Das Team", dimanche à Bucarest. Sur les images télévisées du match, son coéquipier David Alaba s'échine à le faire taire alors que les joueurs autrichiens célèbrent le but. "Je voudrais dire une chose très clairement: JE NE SUIS PAS RACISTE!", a insisté Arnautovic lundi, disant "défendre la diversité". "Je suis désolé, je suis désolé, je suis désolé. Oublions tout ça, ça ne fait pas partie du football", a-t-il également dit aux journalistes, selon des propos rapportés par l'agence autrichienne APA. Ezgjan Alioski n'avait toujours pas réagi lundi soir, mais la Fédération de Football de Macédoine du Nord (FFM) a condamné l'incident. "Nous avons envoyé une lettre officielle à l'UEFA demandant une amende très sévère pour le joueur Marko Arnautovic", a déclaré la FFM dans une déclaration écrite. (Belga)

L'instance européenne a nommé "un inspecteur éthique et disciplinaire" pour enquêter sur "l'incident" impliquant le milieu autrichien de 32 ans, a indiqué l'UEFA dans un communiqué, sans plus de précisions sur la sanction encourue. Il s'agit de la première étape de la procédure disciplinaire, destinée à établir les faits, alors que l'UEFA n'indique pas pour l'instant quelle violation de son règlement pourrait être reprochée à Marko Arnautovic. Or si le joueur d'origine serbe s'est excusé lundi sur Instagram envers ses "amis de Macédoine du Nord et d'Albanie", en évoquant "des échanges houleux hier dans l'émotion du jeu", il n'a pas révélé la teneur de ses propos. Plusieurs médias avaient assuré qu'il avait insulté le défenseur de Leeds, Ezgjan Alioski, en faisant référence à ses origines albanaises, après avoir marqué le troisième but de la rencontre remportée 3-1 par "Das Team", dimanche à Bucarest. Sur les images télévisées du match, son coéquipier David Alaba s'échine à le faire taire alors que les joueurs autrichiens célèbrent le but. "Je voudrais dire une chose très clairement: JE NE SUIS PAS RACISTE!", a insisté Arnautovic lundi, disant "défendre la diversité". "Je suis désolé, je suis désolé, je suis désolé. Oublions tout ça, ça ne fait pas partie du football", a-t-il également dit aux journalistes, selon des propos rapportés par l'agence autrichienne APA. Ezgjan Alioski n'avait toujours pas réagi lundi soir, mais la Fédération de Football de Macédoine du Nord (FFM) a condamné l'incident. "Nous avons envoyé une lettre officielle à l'UEFA demandant une amende très sévère pour le joueur Marko Arnautovic", a déclaré la FFM dans une déclaration écrite. (Belga)