Derrière ce podium inattendu, le premier des favoris est l'Espagnol Marc Marquez (Honda), 5e, devant le Français Fabio Quartararo (Yamaha), 9e. L'Italien Francesco Bagnaia (Ducati) a chuté et emmené avec lui le poleman espagnol Jorge Martin (Ducati-Pramac), alors que tous deux étaient déjà hors course pour le podium sur le circuit de Losail. Deuxième sur la grille de départ et toujours bien placé pendant la course, Bastianini a pris les commandes des mains d'Espargaro à quatre tours de l'arrivée. L'Italien de 24 ans avait été sacré en Moto2 en 2020, avant de monter à deux reprises sur le podium en MotoGP en 2021, à la troisième place. La quatrième position est revenue à l'Espagnol Aleix Espargaro (Aprilia). Les Suzuki des Espagnols Joan Mir et Alex Rins, 6e et 7e, ont continué de décevoir après des essais libres convaincants. Le prochain GP de cette saison record de 21 courses jusqu'à Valence (Espagne) le 6 novembre est inédit: il se tiendra en Indonésie, sur le circuit de Mandalika, le 20 mars. À l'instar de nombreuses organisations sportives depuis le début de l'invasion russe en Ukraine le 24 février, le MotoGP affiche ce week-end les mots "United for peace" (Unis pour la paix) pendant ses retransmissions télévisées. Plusieurs pilotes arborent également sur leur casque un autocollant "Give peace a chance" (Donnez une chance à la paix). (Belga)

Derrière ce podium inattendu, le premier des favoris est l'Espagnol Marc Marquez (Honda), 5e, devant le Français Fabio Quartararo (Yamaha), 9e. L'Italien Francesco Bagnaia (Ducati) a chuté et emmené avec lui le poleman espagnol Jorge Martin (Ducati-Pramac), alors que tous deux étaient déjà hors course pour le podium sur le circuit de Losail. Deuxième sur la grille de départ et toujours bien placé pendant la course, Bastianini a pris les commandes des mains d'Espargaro à quatre tours de l'arrivée. L'Italien de 24 ans avait été sacré en Moto2 en 2020, avant de monter à deux reprises sur le podium en MotoGP en 2021, à la troisième place. La quatrième position est revenue à l'Espagnol Aleix Espargaro (Aprilia). Les Suzuki des Espagnols Joan Mir et Alex Rins, 6e et 7e, ont continué de décevoir après des essais libres convaincants. Le prochain GP de cette saison record de 21 courses jusqu'à Valence (Espagne) le 6 novembre est inédit: il se tiendra en Indonésie, sur le circuit de Mandalika, le 20 mars. À l'instar de nombreuses organisations sportives depuis le début de l'invasion russe en Ukraine le 24 février, le MotoGP affiche ce week-end les mots "United for peace" (Unis pour la paix) pendant ses retransmissions télévisées. Plusieurs pilotes arborent également sur leur casque un autocollant "Give peace a chance" (Donnez une chance à la paix). (Belga)