Le Britannique Hamilton, parti en pole pour la 86e fois de sa carrière, comme lors de l'édition'2018 de l'épreuve qu'il avait également remportée, se montra d'emblée le plus rapide en améliorant le record en course tour après tour. Il était suivi à distance par Bottas, nettement dominé, alors que Leclerc (Ferrari) ne parvenait pas à soutenir le rythme des Mercedes à ce moment. Vettel, quadruple champion du monde, parti en 7e position sur l'autre Ferrari, est lui rapidement remonté à la 5e place, pour se lancer à la poursuite de Verstappen, qui s'efforçait de ne pas le laisser approcher. Des arrêts au stand de Verstappen (21e tour), Leclerc (22e tour) et Bottas (23e tour) ont permis à Vettel de remonter très provisoirement à la 2e place, avant de stopper lui même de façon imprévue (25e tour). Il allait ensuite changer ses pneus à deux tours de la fin pour tenter avec succès d'aller chercher le point bonus du meilleur tour en course (1:32.740), abandonnant ainsi la lutte pour la quatrième place avec Verstappen. (Belga)