Ces quatre cas s'ajoutent aux deux annoncés lundi à l'arrivée des joueurs à Orlando (Floride), où le tournoi de reprise est prévu à partir du 8 juillet, après presque quatre mois d'interruption dus à la pandémie de Covid-19. Les 26 équipes devront rester à Disney World dans une "bulle", isolées du monde extérieur, et jouer leurs matches sans spectateurs. Au cours des deux derniers jours, 392 joueurs, entraîneurs, arbitres et membres des clubs ou de la MLS ont été testés sur place, dans leur hôtel à Orlando, avec comme bilan ces quatre tests positifs supplémentaires. Les deux autres tests positifs, annoncés lundi, sont le résultat d'une autre série de 329 tests les jours précédents. Pour avoir le droit de partir à Orlando, tous les joueurs et personnels concernés par cette phase finale devaient obtenir deux tests négatifs séparés de 24 heures. Un autre test est prévu dès l'arrivée de chaque club à Orlando, toute la délégation étant mise en quarantaine jusqu'au résultat des tests la concernant. Les six joueurs testés positifs à leur arrivée ont été déplacés dans une zone isolée de l'hôtel. A l'arrêt depuis le 12 mars, le championnat est soumis à un strict protocole sanitaire depuis la reprise des entraînements collectifs, le 4 juin. Cette prudence s'explique par la situation sanitaire des Etats-Unis, pays le plus touché au monde par le Covid-19. La Floride connaît une spectaculaire recrudescence de l'épidémie ces derniers jours. Outre le tournoi de reprise de la MLS, cet Etat du sud-est des Etats-Unis doit également accueillir la fin de la saison de la NBA à partir du 30 juillet. (Belga)

Ces quatre cas s'ajoutent aux deux annoncés lundi à l'arrivée des joueurs à Orlando (Floride), où le tournoi de reprise est prévu à partir du 8 juillet, après presque quatre mois d'interruption dus à la pandémie de Covid-19. Les 26 équipes devront rester à Disney World dans une "bulle", isolées du monde extérieur, et jouer leurs matches sans spectateurs. Au cours des deux derniers jours, 392 joueurs, entraîneurs, arbitres et membres des clubs ou de la MLS ont été testés sur place, dans leur hôtel à Orlando, avec comme bilan ces quatre tests positifs supplémentaires. Les deux autres tests positifs, annoncés lundi, sont le résultat d'une autre série de 329 tests les jours précédents. Pour avoir le droit de partir à Orlando, tous les joueurs et personnels concernés par cette phase finale devaient obtenir deux tests négatifs séparés de 24 heures. Un autre test est prévu dès l'arrivée de chaque club à Orlando, toute la délégation étant mise en quarantaine jusqu'au résultat des tests la concernant. Les six joueurs testés positifs à leur arrivée ont été déplacés dans une zone isolée de l'hôtel. A l'arrêt depuis le 12 mars, le championnat est soumis à un strict protocole sanitaire depuis la reprise des entraînements collectifs, le 4 juin. Cette prudence s'explique par la situation sanitaire des Etats-Unis, pays le plus touché au monde par le Covid-19. La Floride connaît une spectaculaire recrudescence de l'épidémie ces derniers jours. Outre le tournoi de reprise de la MLS, cet Etat du sud-est des Etats-Unis doit également accueillir la fin de la saison de la NBA à partir du 30 juillet. (Belga)