Quelque 75% des 200 millions d'euros de bénéfices engrangés par les transferts de joueurs ont été versés aux agents. Avec 39 millions d'euros versés aux agents, Anderlecht arrive loin devant Genk, le Standard, le Club de Bruges et La Gantoise.

Lors du transfert d'un joueur ou la prolongation d'un contrat, les agents se voient verser un pourcentage de la somme par les clubs. Depuis le coup de filet du parquet fédéral sur des pratiques douteuses dans le milieu, les clubs professionnels belges rassemblés sous la coupole Pro League ont décidé de réduire le pouvoir des agents. Un centre d'échange doit notamment voir le jour pour réguler les flux d'argent; et les agents devront à l'avenir être payés par les joueurs eux-mêmes.