En images: ils sont revenus en Belgique, ont réussi... ou se sont plantés

En images: ils sont revenus en Belgique, ont réussi... ou se sont plantés
© BELGAIMAGE

Mémé Tchité © BELGA

Révélé au Standard où il empile les buts, surtout lors de sa dernière saison, Mohamed "Mémé" Tchité rejoint l'ennemi juré anderlechtois l'année d'après, il confirme son statut de buteur et s'adjuge le titre de champion. Il rejoint ensuite l'Espagne et le Racing Santander, et revient, 3 ans plus tard, et avec succès, au Standard. Grand artisan de la belle campagne 2010-2011 des Rouches, il rejoint Bruges en 2012, mais le succès, n'est, ici, pas au rendez-vous. Après une très courte pige en Roumanie, il revient à Saint-Trond en 2015, où il ne joue presque pas, et ensuite au White Star.

Timmy Simons © BELGA

Après avoir évolué 11 ans en Belgique, dont 5 au Club de Bruges, avec qui il remporte deux fois le titre de champion, 2 Coupes et 3 Supercoupes, le Soulier d'or et le Footballeur Pro, Timmy Simons rejoint le PSV jusqu'en 2010 et s'adjuge 3 fois la Eredevisie et participe aux bonnes campagnes européennes de son club. Après 3 ans à Nuremberg en Allemagne, il revient en 2013 dans son club de coeur, dont il redevient le patron, ajoutant un titre et une Coupe de Belgique à son palmarès.

Cédric Roussel © BELGA

Le grand Montois débute sa carrière du côté de La Louvière, avant de rejoindre Gand pour une saison. Il s'envole ensuite pour l'Angleterre, à Coventry et aux Wolves. Son faible temps de jeu va le mener, en prêt, à Mons, où il se révèle complètement, en devenant co-meilleur buteur du championnat. Il signe ensuite à Genk, puis en Russie. Il effectuera un retour compliqué, encore en prêt, au Standard. Il rejoint ensuite Zulte-Waregem où il joue très peu. Après un très court passage à Brescia, il revient une nouvelle fois à Mons. Meilleur buteur de l'équipe en 2010, son contrat n'est pas renouvelé. Il connait ensuite une expérience à Chypre, et revient jouer en Belgique en divisions inférieures.

Luigi Pieroni © BELGA

Le Liégeois se révèle au grand public lors de la saison 2003-2004, année où il termine meilleur buteur à Mouscron (28). Il rejoint ensuite Guy Roux à l'AJ Auxerre, avant de s'engager à Nantes, où il joue très peu, et est prêté à Lens, puis, effectue son retour, en prêt toujours, pour la fin de saison, à Anderlecht, où là encore, il joue très peu. Acheté ensuite par Valenciennes, où la concurrence est très importante, il revient une nouvelle fois au pays, à La Gantoise dans un premier temps (10 petits matchs disputés), et au Standard ensuite, où là aussi il n'est pas beaucoup utilisé. Il terminera sa carrière en 2013 en Ligue 2 française, après de nombreuses blessures.

Tomasz Radzinski © BELGA

Révélé à Ekeren, où il évoluera pendant 4 ans, l'attaquant polono-canadien explose complètement lors de son passage à Anderlecht entre 1998 et 2001, surtout grâce au duo d'attaque qu'il forme avec Jan Koller. Vendu ensuite à Everton, où il inscrit 25 buts en 3 saisons, il rejoint ensuite Londres et Fulham jusqu'en 2007. Il s'envole l'année suivante pour la Grèce, à Xanthi, où il devient le 4e meilleur buteur du championnat. Il effectue, en 2008, un très bon retour chez nous, au Lierse, où son duo d'attaque avec Cavens fonctionne très bien. 2e lors de sa première année, il est promu au terme de la saison 2009-2010, avec 16 buts personnels. Il jouera ensuite quelques matchs pour le compte de Waasland-Beveren, en 2012, avant d'arrêter sa carrière.

Mehdi Carcela © BELGA

Le jeune liégeois débute pour le Standard lors de la saison 2008-2009, année du 2e titre consécutif des Rouches. Il gagne sa place de titulaire l'année suivante et explose lors de la saison 2010-2011, à tel point qu'il rejoindra pour la somme de 10 millions d'euros le club russe d'Anzhi. Après deux saisons passées en Russie, Mehdi Carcela, adulé du côté de Sclessin, revient en bord de Meuse. Son retour est concluant. Il enchaîne les bonnes prestations, surtout lors de la saison 2014-2015 et se voit offrir un grand transfert, à Benfica cette fois à la fin de la saison 2014-2015, avant de rejoindre l'année d'après l'Espagne, et Grenade.

Anthony Vanden Borre © BELGA

Révélé très jeune à Anderlecht, il decide de tenter l'aventure en Italie en 2007, d'abord à la Fiorentina, ensuite au Genoa, avec qui il ne jouera pas beaucoup. Il est prêté ensuite à Portsmouth avec l'idée de relancer sa carrière. Il effectue un bon retour à Genk, sous les ordres d'une vieille connaissance, Francky Vercauteren. Champion avec les Limbourgeois en 2011, et auteur d'un bon passage à Genk, son contrat n'est pas renouvelé. Il part ensuite en Ukraine pour une très courte période, avant de revenir à la maison, à Anderlecht, en 2013, où ses débuts sont jugés convaincants. Il sera même sélectionné pour la Coupe du Monde au Brésil, où il se blesse gravement. Il joue régulièrement l'année suivante, puis connaît plusieurs problèmes avec la direction et est relégué dans le noyau B. Le Sporting le prête en juillet 2016 à Montpellier où il ne reste que quelques mois avant d'aller au Congo.

Jérémy Perbet © BELGA

Le monde du football belge découvre Jérémy Perbet en 2007, lors de son prêt à Charleroi par Strasbourg. Le joueur français est dans la foulée prêté à Angers, avant de revenir, avec brio, en Belgique, à Tubize, nouveau promu, qu'il suivra jusqu'en D2. Après un passage un peu manqué ensuite à Lokeren, il explose complètement à Mons, d'abord en D2, mais surtout en 2011-2012, où il inscrit 25 buts. Il transite ensuite en D2 à Villarreal puis en Liga, avant un passage en Turquie. Il revient, en prêt, à Charleroi, encore avec succès, en 2015, avant de s'engager avec Gand, où il marque tout de même 10 buts en Championnat sans beaucoup jouer. Il vient de signer en faveur du Club de Bruges.

Mbark Bossoufa © BELGA

Formé à l'Ajax et à Chelsea, le virevoltant milieu de terrain se révèle à La Gantoise avant de faire les beaux jours du Sporting d'Anderlecht entre 2006 et 2011. Recruté par le club russe d'Anzhi, il s'engage en 2013 avec le club moscovite du Lokomotiv. Arrivé dans les toutes dernières minutes du mercato hivernal à Gand, le Hollando-Marocain débarque un peu à la surprise générale, là où tout avait commencé. Son retour n'aura pas véritablement marqué les esprits. Il inscrit 2 buts et délivre 1 passe décisive et rejoint les Emirats six mois après être arrivé.

Massimo Bruno © BELGA

Le jeune hennuyer démarre sa carrière à Anderlecht en 2012 et devient rapidement titulaire au sein de l'équipe bruxelloise, avec qui il termine champion en fin d'année. Il démarre très fort la saison d'après avec 5 buts en 5 matchs. Il est aussi un des artisans du titre gagné en 2014 et est transféré au RB Leipzig à la fin de la saison, qui le prête au Red Bull Salzbourg. À 22 ans, il revient sous forme de prêt à Anderlecht, où il réalise une saison moyenne, alternant très fréquemment entre le terrain et le banc des réservistes. Il devient champion pour la 3e fois de sa jeune carrière avec Anderlecht et voit son prêt être renouvelé pour une saison supplémentaire.

Steven Defour © BELGA

Capitaine emblématique du Standard (à 19 ans seulement) et symbole du retour des Rouches au premier plan, 2 fois champion de Belgique, 1 fois vainqueur de la Coupe et 2 fois de la Supercoupe, Steven Defour quitte Liège pour Porto en 2011, où, même s'il joue un nombre important de matchs, ne parvient pas à s'imposer dans la durée, et rejoint Anderlecht en août 2014. Son retour fait évidemment couler beaucoup d'encre, et est vu comme une trahison. Très souvent titulaire pendant 2 saisons, il connaît des succès mitigés et s'envole pour la Premier League et Burnley, en 2016.