Combien de temps le Standard peut-il se priver de Carcela ?
...

Combien de temps le Standard peut-il se priver de Carcela ?Peut-être bien pour toujours répondraient les plus pragmatiques. Les autres embrayent avec un tas de questions. C'est que peu savent aujourd'hui ce qu'il adviendra du futur proche de Mehdi Carcela. Beaucoup ont pourtant vu samedi, à Louvain, dans le remplacement de Maxime Lestienne par Aleksandar Boljevic en début de match, le signal clair de la fin d'une ère. Mehdi Carcela est-il devenu un poids pour le Standard ? La réponse serait probablement un oui majuscule si les Liégeois comptaient en leurs rangs un peu plus de certitudes offensives. Comprendre que la prestation insipide de Boljevic pourrait avoir des retombées directes sur le futur de l'international marocain. L'homme aux 256 matches en tant que Rouche le sera-t-il pour autant encore au 5 octobre, date de la fin du mercato ? Ce n'est pas gagné. À un an de la fin de son contrat, le Standard aimerait se débarrasser du salaire encombrant de cette ancienne idole devenue remplaçant ces derniers mois. Les dix bonnes premières minutes de Carcela cette saison peuvent-elles encore changer la donne à trois semaines de la fin du mercato ? Ceux qui ont suivi le joueur dans l'intimité ces derniers mois le disaient touché mentalement, en retard physiquement, mais force est de constater qu'en 600 secondes, Mehdi Carcela a prouvé qu'il en avait encore sous le capot. Le reste appartient plus à des questions de gros sous.Adrien Trebel est-il déjà indispensable à Anderlecht ?353 minutes de jeu pour faire l'unanimité. Un mois après son retour en grâce, Adrien Trebel facture trois passes décisives et un but. Il est de facto le Mauve le plus efficace cette saison. Ses quatre titularisations de suite disent beaucoup de l'importance prise par le Français dans le groupe ces derniers jours. Lui qui n'avait plus enchaîné pareilles performances depuis mai 2019 s'est mué en un mois en capitaine de substitution au plus discret Hendrik Van Crombrugge.Comme par hasard, pour sa première à ses côtés, Albert Sambi Lokonga a de nouveau ébloui. Devant eux, Percy Tau, repositionné en dix a tonifié le jeu mauve. Parce qu'avec Adrien Trebel, tout semble plus facile. L'ancien capitaine du Standard sait mieux faire jouer les autres. Une gageure pour une équipe dans laquelle on sait que le talent ne manque désormais pas, mais dénuée de leader. À sa manière, Adrien Trebel en est un. Tout l'inverse d'un Michel Vlap ou d'un Peter Zulj. À voir la prestation du triangle médian hier, ces deux-là auront bien du mal à se refaire une place au soleil dans les prochaines semaines. Et tout le mérite en revient à Adrien Trebel.Kaveh Rezaei est-il le meilleur attaquant du championnat ?Actuellement, oui. Et la réponse ne fait même aucun doute. En prêtant pour la deuxième saison consécutive son buteur iranien à Charleroi, la bande à Bart Verhaeghea consolidé ses bonnes relations avec Mehdi Bayat, mais aussi renforcé un concurrent. Bruges a-t'il péché par excès de confiance, en ne mesurant pas le danger que pouvait potentiellement représenter les Zèbres ? Sans doute. Depuis le début de saison, Kaveh Rezaei ne rate rien. Comme un pied de nez à Philippe Clement. Privé contractuellement du déplacement à Bruges en ouverture, mais supersub décisif dès son entré au jeu contre Ostende la semaine suivante, il est aussi le meilleur carolo sur le pré depuis lors. Un homme-buts aussi devenu la pierre angulaire du collectif de Karim Belhocine. Statistiquement, le seul attaquant de Pro League qui lui résiste s'appelle Daan Heymans, le jeune (21 ans) et méritant buteur de Waasland, auteur de quatre pions cette saison. Derrière, le néant. Ou presque. Obbi Oularé et Landry Dimata sont encore loin de leur meilleur niveau, Laurent Depoitre et Roman Yaremchuk ont disparu de la circulation, Nmecha, Dessers, Badji, Ounuachu ou Krmencik montent en puissance, certes, mais sont loin d'avoir l'importance d'un Rezaei dans leurs équipes respectives. En forçant à peine, on pourrait même se demander si le seul à pouvoir le taquiner actuellement, ne serait pas un certain Shamar Nicholson...