Plasschaert, championne du monde 2018, n'a pas pu corriger le tir dans les deux dernières régates, annulées à cause du manque de vent. Le titre mondial est revenu à la Néerlandaise Marit Bouwmeester. La championne olympique a pris la 29e place de l'ultime course mais ce résultat, son moins bon depuis le début de la compétition, n'a pas été pris en compte dans son classement final. Avec 42 points, et cinq premières places, elle devance de deux unités sa compatriote Maxime Jonker (44). La Norvégienne Line Flem Host complète le top-3 (45 pts), alors que Plasschaert affiche un total de 69 unités. Le grand objectif de 2020 pour Plasschaert reste encore à venir, elle qui attend de pied ferme les Jeux Olympiques de Tokyo. La Belge de 26 ans a d'ailleurs déjà brillé sur le plan d'eau d'Enoshima, qui accueillera les épreuves de voile des JO du 27 juillet au 6 août 2020, en remportant le test olympique en août dernier et la première manche de la Coupe du monde de voile en septembre. Chez les messieurs, Simon De Gendt a terminé 19e avec 160 points alors que Jan Heuninck a fini 26e (203). Le titre est revenu au Russe Daniil Krutskikh. (Belga)

Plasschaert, championne du monde 2018, n'a pas pu corriger le tir dans les deux dernières régates, annulées à cause du manque de vent. Le titre mondial est revenu à la Néerlandaise Marit Bouwmeester. La championne olympique a pris la 29e place de l'ultime course mais ce résultat, son moins bon depuis le début de la compétition, n'a pas été pris en compte dans son classement final. Avec 42 points, et cinq premières places, elle devance de deux unités sa compatriote Maxime Jonker (44). La Norvégienne Line Flem Host complète le top-3 (45 pts), alors que Plasschaert affiche un total de 69 unités. Le grand objectif de 2020 pour Plasschaert reste encore à venir, elle qui attend de pied ferme les Jeux Olympiques de Tokyo. La Belge de 26 ans a d'ailleurs déjà brillé sur le plan d'eau d'Enoshima, qui accueillera les épreuves de voile des JO du 27 juillet au 6 août 2020, en remportant le test olympique en août dernier et la première manche de la Coupe du monde de voile en septembre. Chez les messieurs, Simon De Gendt a terminé 19e avec 160 points alors que Jan Heuninck a fini 26e (203). Le titre est revenu au Russe Daniil Krutskikh. (Belga)