Campenaerts compte 25 points d'avance sur un autre cycliste, Remco Evenepoel (189), lauréat du Vélo de Cristal cette semaine. Bashir Abdi (89 pts) est 5e. Philippe Clement (77 pts), Romelu Lukaku (50 pts), Thomas De Gendt (38 pts), Sanne Cant (31 pts) et Elise Mertens (25 pts) complètent le top 10. Ce sont 218 journalistes et collaborateurs sportifs flamands qui ont participé à l'élection du 28e Géant Flamand. Ils ont voté parmi une liste de dix pré-sélectionnés établie par une commission de la VBS. Cette année, Emma Meesseman a décroché le titre en WNBA, le championnat nord-américain de basket féminin, avec les Washington Mystics et a été désignée MVP (meilleure joueuse) de la finale face à Connecticut. Elle évolue aussi au club russe d'Ekaterineburg, une des grosses écuries européennes. Avec l'équipe nationale, dont elle est un des piliers depuis plusieurs années, Emma Meesseman tentera de décrocher une qualification historique pour les Jeux de Tokyo lors du tournoi de qualification olympique d'Ostende en février. Emma Meesseman étant actuellement en Russie, ce sont ses parents qui vont retirer le prix, une sculpture de Willem Vermandere, vendredi soir à Zwijnaarde. Lauréate en 2017 et 2018, Nina Derwael termine cette fois à la 2e place. En 2019, la Limbourgeoise a conservé son titre mondial aux barres asymétriques lors des Mondiaux de Stuttgart, où l'équipe belge, composée aussi de Senna Deriks, Jade Vansteenkiste, Maellyse Brassart et Margaux Daveloose, a validé son billet pour les JO 2020 en prenant la 10e place du concours par équipes. Derwael avait pris la 5e place du concours général en Allemagne. (Belga)

Campenaerts compte 25 points d'avance sur un autre cycliste, Remco Evenepoel (189), lauréat du Vélo de Cristal cette semaine. Bashir Abdi (89 pts) est 5e. Philippe Clement (77 pts), Romelu Lukaku (50 pts), Thomas De Gendt (38 pts), Sanne Cant (31 pts) et Elise Mertens (25 pts) complètent le top 10. Ce sont 218 journalistes et collaborateurs sportifs flamands qui ont participé à l'élection du 28e Géant Flamand. Ils ont voté parmi une liste de dix pré-sélectionnés établie par une commission de la VBS. Cette année, Emma Meesseman a décroché le titre en WNBA, le championnat nord-américain de basket féminin, avec les Washington Mystics et a été désignée MVP (meilleure joueuse) de la finale face à Connecticut. Elle évolue aussi au club russe d'Ekaterineburg, une des grosses écuries européennes. Avec l'équipe nationale, dont elle est un des piliers depuis plusieurs années, Emma Meesseman tentera de décrocher une qualification historique pour les Jeux de Tokyo lors du tournoi de qualification olympique d'Ostende en février. Emma Meesseman étant actuellement en Russie, ce sont ses parents qui vont retirer le prix, une sculpture de Willem Vermandere, vendredi soir à Zwijnaarde. Lauréate en 2017 et 2018, Nina Derwael termine cette fois à la 2e place. En 2019, la Limbourgeoise a conservé son titre mondial aux barres asymétriques lors des Mondiaux de Stuttgart, où l'équipe belge, composée aussi de Senna Deriks, Jade Vansteenkiste, Maellyse Brassart et Margaux Daveloose, a validé son billet pour les JO 2020 en prenant la 10e place du concours par équipes. Derwael avait pris la 5e place du concours général en Allemagne. (Belga)