Deuxième en 2019 derrière la gymnaste Nina Derwael, malgré un titre de championne WNBA et de meilleure joueuse des Finales, Emma Meesseman est devenue la première joueuse de basket a remporter cette distinction. En 2020, elle a décroché une qualification pour les Jeux Olympiques de Tokyo avec les Belgian Cats en février lors d'un tournoi de qualification olympique organisé à Ostende. Elle avait été élue meilleure joueuse du tournoi. "Je suis reconnaissante et heureuse de pouvoir remporter ce prix", a réagi Meesseman, bloquée en Russie avec son club d'Ekaterinburg, dans une vidéo. "Je suis surtout heureuse pour le basket féminin belge qui est le sport numéro 1 dans ce gala. Je suis également reconnaissante pour le trophée de l'Equipe de l'Année avec les Cats et j'ai hâte de pouvoir le partager avec mes équipières." Touchée par le coronavirus début novembre, Meesseman, dont les parents ont reçu le trophée vendredi, avait manqué le rassemblement de novembre avec les Cats qui ont décroché leur qualification l'Euro 2021, qui se déroulera un mois avant les Jeux Olympiques. "J'espère que tout le monde pourra rester en bonne santé et que nous pourrons réaliser de grandes performances avec les autres athlètes belges à Tokyo." (Belga)

Deuxième en 2019 derrière la gymnaste Nina Derwael, malgré un titre de championne WNBA et de meilleure joueuse des Finales, Emma Meesseman est devenue la première joueuse de basket a remporter cette distinction. En 2020, elle a décroché une qualification pour les Jeux Olympiques de Tokyo avec les Belgian Cats en février lors d'un tournoi de qualification olympique organisé à Ostende. Elle avait été élue meilleure joueuse du tournoi. "Je suis reconnaissante et heureuse de pouvoir remporter ce prix", a réagi Meesseman, bloquée en Russie avec son club d'Ekaterinburg, dans une vidéo. "Je suis surtout heureuse pour le basket féminin belge qui est le sport numéro 1 dans ce gala. Je suis également reconnaissante pour le trophée de l'Equipe de l'Année avec les Cats et j'ai hâte de pouvoir le partager avec mes équipières." Touchée par le coronavirus début novembre, Meesseman, dont les parents ont reçu le trophée vendredi, avait manqué le rassemblement de novembre avec les Cats qui ont décroché leur qualification l'Euro 2021, qui se déroulera un mois avant les Jeux Olympiques. "J'espère que tout le monde pourra rester en bonne santé et que nous pourrons réaliser de grandes performances avec les autres athlètes belges à Tokyo." (Belga)