L'intérieure des Belgian Cats, s'est exprimée vendredi sur les Jeux Olympiques et sa future saison en WNBA, la ligue américaine féminine de basketball, lors d'un live Facebook de Sportwereld, la branche sport du journal Het Nieuwsblad. "Nous espérons passer le premier tour et atteindre les quarts de finale. Après, nous verrons bien. Notre devise est d'avancer par étape et nous allons nous y tenir", a déclaré Meesseman. "Nous pouvons encore progresser collectivement et individuellement. Je pense notamment à Julie Allemand qui jouera en WNBA cette saison et qui va encore grandir en jouant à ce niveau." Des JO auxquels Ann Wauters pourrait participer. La Flandrienne de 39 ans avait déclaré qu'elle prendrait sa retraite après les Jeux et le report avait mis sa participation en suspens. Proche de Wauters, qui a annoncé jeudi qu'elle avait contaminée par le coronavirus, Meesseman a rassuré sur la motivation de son équipière chez les Cats. "Tout d'abord, j'ai eu de ses nouvelles et elle va mieux", a précisé Meesseman. "En ce qui concerne les Jeux, je sais qu'elle reste motivée et qu'elle va travailler avec le staff afin de rester en forme pour être de la fête à Tokyo." De retour chez elle à Ypres après la fin de la saison en Russie où elle a remporté un nouveau titre avec son club Ekaterinburg, la joueuse de 26 ans se prépare à retourner en WNBA. Championne en titre et meilleure joueuse de la finale la saison dernière avec les Washington Mystics, Meesseman doit rejoindre son équipe pour la fin avril. Le début de la saison est programmé au 15 mai et pourrait être repoussés à la suite du coronavirus qui a fortement touché les Etats-Unis. "D'après les contacts que j'ai eus, il n'est pour le moment pas question de remise ou d'annulation. La situation est difficile là-bas et tout dépend de comment cela va évoluer. Et je ne pense pas que l'on jouera à huis clos car le sport est un énorme divertissement aux Etats-Unis" En attendant, la Flandrienne s'entraîne chez elle pour la reprise. "Je vais courir et j'ai la chance d'avoir un panier de basket dans mon jardin. Le reste du temps, j'en profite pour cuisiner, faire des puzzles ou faire quelques tâches ménagères dans le jardin par exemple." (Belga)

L'intérieure des Belgian Cats, s'est exprimée vendredi sur les Jeux Olympiques et sa future saison en WNBA, la ligue américaine féminine de basketball, lors d'un live Facebook de Sportwereld, la branche sport du journal Het Nieuwsblad. "Nous espérons passer le premier tour et atteindre les quarts de finale. Après, nous verrons bien. Notre devise est d'avancer par étape et nous allons nous y tenir", a déclaré Meesseman. "Nous pouvons encore progresser collectivement et individuellement. Je pense notamment à Julie Allemand qui jouera en WNBA cette saison et qui va encore grandir en jouant à ce niveau." Des JO auxquels Ann Wauters pourrait participer. La Flandrienne de 39 ans avait déclaré qu'elle prendrait sa retraite après les Jeux et le report avait mis sa participation en suspens. Proche de Wauters, qui a annoncé jeudi qu'elle avait contaminée par le coronavirus, Meesseman a rassuré sur la motivation de son équipière chez les Cats. "Tout d'abord, j'ai eu de ses nouvelles et elle va mieux", a précisé Meesseman. "En ce qui concerne les Jeux, je sais qu'elle reste motivée et qu'elle va travailler avec le staff afin de rester en forme pour être de la fête à Tokyo." De retour chez elle à Ypres après la fin de la saison en Russie où elle a remporté un nouveau titre avec son club Ekaterinburg, la joueuse de 26 ans se prépare à retourner en WNBA. Championne en titre et meilleure joueuse de la finale la saison dernière avec les Washington Mystics, Meesseman doit rejoindre son équipe pour la fin avril. Le début de la saison est programmé au 15 mai et pourrait être repoussés à la suite du coronavirus qui a fortement touché les Etats-Unis. "D'après les contacts que j'ai eus, il n'est pour le moment pas question de remise ou d'annulation. La situation est difficile là-bas et tout dépend de comment cela va évoluer. Et je ne pense pas que l'on jouera à huis clos car le sport est un énorme divertissement aux Etats-Unis" En attendant, la Flandrienne s'entraîne chez elle pour la reprise. "Je vais courir et j'ai la chance d'avoir un panier de basket dans mon jardin. Le reste du temps, j'en profite pour cuisiner, faire des puzzles ou faire quelques tâches ménagères dans le jardin par exemple." (Belga)