Les championnes en titre de la compétition n'ont pas eu de problème pour facilement venir à bout des Françaises de Lattes Montpellier. Bien emmenées par un superbe collectif (huit joueuses à plus de dix unités), les Russes ont rapidement pris les commandes de la rencontre (34-10 et 58-25 à la pause). Au retour des vestiaires, Maria Vadeeva (14 points et 15 rebonds) a continué d'enfoncer le clou dans la raquette (84-33 après 30 minutes) avant de laisser un peu plus d'espaces aux visiteuses dans le dernier acte (108-53). L'internationale belge Emma Meesseman termine la rencontre avec 4 points, 6 rebonds, 7 passes et 1 contre en 18 minutes. Au classement, les Russes d'Ekaterinburg continuent leur parcours sans faute avec dix victoires en autant de rencontres. Les quatre premiers de chaque groupe, composé de huit formations, seront qualifiés pour la phase finale de l'Euroligue féminine. Les équipes classées 5e et 6e seront reversées en Eurocoupe féminine. (Belga)

Les championnes en titre de la compétition n'ont pas eu de problème pour facilement venir à bout des Françaises de Lattes Montpellier. Bien emmenées par un superbe collectif (huit joueuses à plus de dix unités), les Russes ont rapidement pris les commandes de la rencontre (34-10 et 58-25 à la pause). Au retour des vestiaires, Maria Vadeeva (14 points et 15 rebonds) a continué d'enfoncer le clou dans la raquette (84-33 après 30 minutes) avant de laisser un peu plus d'espaces aux visiteuses dans le dernier acte (108-53). L'internationale belge Emma Meesseman termine la rencontre avec 4 points, 6 rebonds, 7 passes et 1 contre en 18 minutes. Au classement, les Russes d'Ekaterinburg continuent leur parcours sans faute avec dix victoires en autant de rencontres. Les quatre premiers de chaque groupe, composé de huit formations, seront qualifiés pour la phase finale de l'Euroligue féminine. Les équipes classées 5e et 6e seront reversées en Eurocoupe féminine. (Belga)