Emilio Ferrera vient de faire monter Seraing en D1A après avoir battu Waasland-Beveren en barrages, permettant aux Metallos, qui étaient encore en D1 amateurs il y a un an, de retrouver l'élite après 25 ans d'absence.

Arrivé sur le banc serésien en janvier 2020, Emilio Ferrera avait encore un an de contrat à Seraing, mais il avait déjà laissé entendre il y a plusieurs semanes qu'il ne resterait pas à Liège la saison prochaine.

Avant Seraing, Emilio Ferrera était déjà passé par de nombreux clubs belges, dont le RWDM, La Louvière, le Club de Bruges, Lokeren, Genk ou OHL. Il a aussi été en charge des U12 d'Anderlecht et adjoint de Michel Preud'homme au Standard. A l'étranger, il est passé par la Grèce, l'Arabie Saoudite et Dudelange au Luxembourg.

Emilio Ferrera vient de faire monter Seraing en D1A après avoir battu Waasland-Beveren en barrages, permettant aux Metallos, qui étaient encore en D1 amateurs il y a un an, de retrouver l'élite après 25 ans d'absence. Arrivé sur le banc serésien en janvier 2020, Emilio Ferrera avait encore un an de contrat à Seraing, mais il avait déjà laissé entendre il y a plusieurs semanes qu'il ne resterait pas à Liège la saison prochaine. Avant Seraing, Emilio Ferrera était déjà passé par de nombreux clubs belges, dont le RWDM, La Louvière, le Club de Bruges, Lokeren, Genk ou OHL. Il a aussi été en charge des U12 d'Anderlecht et adjoint de Michel Preud'homme au Standard. A l'étranger, il est passé par la Grèce, l'Arabie Saoudite et Dudelange au Luxembourg.