Le capitaine finlandais, Jarkko Nieminen, 40 ans, ex-numéro 13 mondial, a sélectionné Otto Virtanen (ATP 359), 20 ans, Patrik Niklas-Salminen (ATP 629), 24 ans, Harri Heliovaara (ATP 64 en double), 32 ans, et le jeune Otso Martikainen, 16 ans, pour le duel face aux Belges dans l'un des douze duels de barrage au programme. Cinq matches (maximum) sont au programme, dont un double, en deux sets gagnants. Emil Ruusuvuori compte deux victoires à son actif contre un joueur du top 10 mondial, face à l'Autrichien Dominic Thiem en Coupe Davis en 2019 et contre l'Allemand Alexander Zverev au Masters 1000 de Miami l'année dernière. Le vainqueur de ce duel disputé sur surface dure en salle à Espoo se qualifie pour la phase finale désormais jouée avec seize pays en fin d'année. La Russie, championne 2021, la Croatie, son finaliste, la Grande-Bretagne et la Serbie, invitées, sont déjà qualifiées. La Belgique de Johan Van Herck avait retrouvé le groupe mondial grâce à sa victoire 2-3 face à la Bolivie le 20 septembre dernier à Asuncion (Paraguay), non sans avoir été menée 2-0. La Finlande a elle battu de son côté l'Inde 3-1, déjà à Espoo. (Belga)

Le capitaine finlandais, Jarkko Nieminen, 40 ans, ex-numéro 13 mondial, a sélectionné Otto Virtanen (ATP 359), 20 ans, Patrik Niklas-Salminen (ATP 629), 24 ans, Harri Heliovaara (ATP 64 en double), 32 ans, et le jeune Otso Martikainen, 16 ans, pour le duel face aux Belges dans l'un des douze duels de barrage au programme. Cinq matches (maximum) sont au programme, dont un double, en deux sets gagnants. Emil Ruusuvuori compte deux victoires à son actif contre un joueur du top 10 mondial, face à l'Autrichien Dominic Thiem en Coupe Davis en 2019 et contre l'Allemand Alexander Zverev au Masters 1000 de Miami l'année dernière. Le vainqueur de ce duel disputé sur surface dure en salle à Espoo se qualifie pour la phase finale désormais jouée avec seize pays en fin d'année. La Russie, championne 2021, la Croatie, son finaliste, la Grande-Bretagne et la Serbie, invitées, sont déjà qualifiées. La Belgique de Johan Van Herck avait retrouvé le groupe mondial grâce à sa victoire 2-3 face à la Bolivie le 20 septembre dernier à Asuncion (Paraguay), non sans avoir été menée 2-0. La Finlande a elle battu de son côté l'Inde 3-1, déjà à Espoo. (Belga)