La Louvaniste, victorieuse à Embrun en 2017, a pris la tête de la course féminine à la moitié du parcours vélo, mais n'a pu résister au retour de Corachan dans la dernière des trois boucles du marathon. Tondeur, 6e quant à elle après la natation, a refait un peu de son retard dans la partie à vélo, mais n'a pu inquiéter les deux premières dans la phase finale de la course. Le Français William Mennesson a décroché la première victoire significative de sa carrière. Le sociétaire du Stade français a résisté au retour du Croate Andrej Vistica, 2e à 4:08 (9h52:14). L'Espagnol Victor del Corral a pris la 3e place à 5:43 (9h53:49), juste devant Timothy Van Houtem. Le champion d'Europe en titre ITU de longue distance, déjà 4e en 2017, a réalisé une course régulière pour terminer à moins de 1:30 du podium. Dans un mauvais jour, Diego Van Looy, premier Belge à s'imposer l'an dernier dans l'épreuve masculine, a abandonné en début de marathon. L'Embrunman est considéré comme l'une des compétitions de longue distance les plus dures au monde. Les triathlètes enchaînent une épreuve de natation de 3,8 km dans le plan d'eau d'Embrun, un circuit de 188 km à vélo marqué par l'ascension du col de l'Izoard (2.360 m) et un marathon, soit 42,195 km de course à pied. . (Belga)