Van Dijk ne peut pas dire jusqu'où elle pense pouvoir aller. "Je vais commencer avec des tours sous le schéma du record", a-t-elle expliqué. "Beaucoup de gens ne connaissent peut-être pas Lowden, mais elle a vraiment établi quelque chose de spécial avec son record, un standard qui n'est pas facile à battre. J'ai beaucoup de respect pour elle." La tentative de record de l'heure répond à un souhait de longue date de Van Dijk. "J'ai toujours dit que je voulais le faire un jour. J'ai également dit cela lorsque j'ai signé mon contrat avec Trek-Segafredo." La cycliste de 35 ans est très heureuse de l'équipe qui la soutient. "Ce projet est spécial pour moi. Je ne pense pas qu'auparavant, dans le cyclisme féminin, un sponsor ait fait autant pour une tentative de record de l'heure." Championne du monde du contre-la-montre et plusieurs fois championne d'Europe, Van Dijk se rend compte qu'il s'agit d'une "discipline complètement différente". "J'ai dû travailler sur ma position aérodynamique et sur le fait de rouler sur la ligne noire. Je lutte toujours pour rouler exactement sur cette ligne." Autre aspect nouveau pour elle, la durée. "Le chrono des Mondiaux durait 36 minutes. C'était le plus long de ma carrière. Et ce n'est que la moitié par rapport à ici. Puis il y avait des virages et une arrivée. Ici, il y a une ligne noire et rien d'autre." Van Dijk ne vise pas un record qui tient longtemps, car elle souhaite que sa tentative motive d'autres coureuses à tenter leur chance. (Belga)

Van Dijk ne peut pas dire jusqu'où elle pense pouvoir aller. "Je vais commencer avec des tours sous le schéma du record", a-t-elle expliqué. "Beaucoup de gens ne connaissent peut-être pas Lowden, mais elle a vraiment établi quelque chose de spécial avec son record, un standard qui n'est pas facile à battre. J'ai beaucoup de respect pour elle." La tentative de record de l'heure répond à un souhait de longue date de Van Dijk. "J'ai toujours dit que je voulais le faire un jour. J'ai également dit cela lorsque j'ai signé mon contrat avec Trek-Segafredo." La cycliste de 35 ans est très heureuse de l'équipe qui la soutient. "Ce projet est spécial pour moi. Je ne pense pas qu'auparavant, dans le cyclisme féminin, un sponsor ait fait autant pour une tentative de record de l'heure." Championne du monde du contre-la-montre et plusieurs fois championne d'Europe, Van Dijk se rend compte qu'il s'agit d'une "discipline complètement différente". "J'ai dû travailler sur ma position aérodynamique et sur le fait de rouler sur la ligne noire. Je lutte toujours pour rouler exactement sur cette ligne." Autre aspect nouveau pour elle, la durée. "Le chrono des Mondiaux durait 36 minutes. C'était le plus long de ma carrière. Et ce n'est que la moitié par rapport à ici. Puis il y avait des virages et une arrivée. Ici, il y a une ligne noire et rien d'autre." Van Dijk ne vise pas un record qui tient longtemps, car elle souhaite que sa tentative motive d'autres coureuses à tenter leur chance. (Belga)