Elise Mertens (WTA 15) va tenter de faire mieux que l'année passée à Roland-Garros. Elle affrontera lundi ou mardi au premier tour l'Australienne Storm Sanders (WTA 161), 26 ans, issue des qualifications. Battue au troisième tour l'automne dernier par la Française Caroline Garcia, la Limbourgeoise, 25 ans, espère au moins atteindre la deuxième semaine. Gagner ou jouer la finale, elle n'ose y penser, mais elle a bien une petite idée de qui pourrait y figurer. "Sabalenka sera pour moi la joueuse à suivre ici", a-t-elle ainsi expliqué. "Elle est en forme. Et quand elle est dans son élément, quand elle parvient à jouer de manière aussi agressive, comme à Madrid, il n'y a pas grand-chose à faire contre elle. En outre, elle n'a pas encore gagné de tournoi de Grand Chelem, ce qui devrait décupler sa motivation. Elle a triomphé à Madrid et je pense qu'elle pourrait très bien être la joueuse qui sortira son épingle du jeu ici." Aryna Sabalenka, Elise Mertens ne risque toutefois pas de la retrouver à Paris avant une éventuelle finale. Et elle ne jouera plus non plus avec elle en double, la Biélorusse, 23 ans, ayant choisi de se concentrer uniquement sur le simple. La native de Louvain fera équipe avec la Taïwanaise Hsieh Su-Wei, 35 ans, avec l'espoir de voir enfin leur association décoller. "Nous allons en effet joué ensemble à Roland-Garros et sans doute aussi durant la saison sur gazon", a-t-elle poursuivi. "Ensuite, on fera le point et on verra. Si cela fonctionne, tant mieux, et si ce n'est pas le cas, tant pis. Nous n'avons disputé que deux tournois ensemble pour l'instant. Et deux matches, en fait. Nous avons notamment perdu contre les lauréates du tournoi de Rome (NdlR : la Canadienne Fichman et la Mexicaine Olmos). C'était très accroché (NdlR : 10/4 au super tie-break). J'espère en tout cas que cela va bien se passer." (Belga)

Elise Mertens (WTA 15) va tenter de faire mieux que l'année passée à Roland-Garros. Elle affrontera lundi ou mardi au premier tour l'Australienne Storm Sanders (WTA 161), 26 ans, issue des qualifications. Battue au troisième tour l'automne dernier par la Française Caroline Garcia, la Limbourgeoise, 25 ans, espère au moins atteindre la deuxième semaine. Gagner ou jouer la finale, elle n'ose y penser, mais elle a bien une petite idée de qui pourrait y figurer. "Sabalenka sera pour moi la joueuse à suivre ici", a-t-elle ainsi expliqué. "Elle est en forme. Et quand elle est dans son élément, quand elle parvient à jouer de manière aussi agressive, comme à Madrid, il n'y a pas grand-chose à faire contre elle. En outre, elle n'a pas encore gagné de tournoi de Grand Chelem, ce qui devrait décupler sa motivation. Elle a triomphé à Madrid et je pense qu'elle pourrait très bien être la joueuse qui sortira son épingle du jeu ici." Aryna Sabalenka, Elise Mertens ne risque toutefois pas de la retrouver à Paris avant une éventuelle finale. Et elle ne jouera plus non plus avec elle en double, la Biélorusse, 23 ans, ayant choisi de se concentrer uniquement sur le simple. La native de Louvain fera équipe avec la Taïwanaise Hsieh Su-Wei, 35 ans, avec l'espoir de voir enfin leur association décoller. "Nous allons en effet joué ensemble à Roland-Garros et sans doute aussi durant la saison sur gazon", a-t-elle poursuivi. "Ensuite, on fera le point et on verra. Si cela fonctionne, tant mieux, et si ce n'est pas le cas, tant pis. Nous n'avons disputé que deux tournois ensemble pour l'instant. Et deux matches, en fait. Nous avons notamment perdu contre les lauréates du tournoi de Rome (NdlR : la Canadienne Fichman et la Mexicaine Olmos). C'était très accroché (NdlR : 10/4 au super tie-break). J'espère en tout cas que cela va bien se passer." (Belga)