L'épreuve, nouvelle mouture de la Fed Cup, se déroule début novembre à Prague en République Tchèque et voit la Belgique affronter l'Australie le 1er novembre et la Biélorussie le lendemain dans le groupe B pour tenter de rejoindre les demi-finales. D'ici au 31 octobre, trois changements peuvent être apportés à l'équipe et une dizaine de jours avant le coup d'envoi, la liste devra être définitive. Cette présélection est donc plutôt "une formalité", a reconnu Johan Van Herck, le capitaine de l'équipe belge. "Les cinq joueuses retenues sont les cinq joueurs les mieux classées au classement WTA. Mais nous disposons encore de trois autres joueurs qui ont l'expérience de la Billie Jean King Cup et qui disposent des qualités pour jouer en simple ou en double. Ce sont donc huit candidates qui entrent en ligne de compte", a ajouté Johan Van Herck qui cite ainsi encore Ysaline Bonaventure (WTA 142), Yanina Wickmayer (WTA 307) et Kim Clijsters (WTA 1476). La phase finale de cette Billie Jean King Cup, ex-Fed Cup, se tiendra du 1er au 6 novembre à Prague après deux reports. La France, tenante du titre depuis 2019, devait défendre son titre en avril 2020 à Budapest mais l'épreuve avait en effet été reportée deux fois en raison de l'épidémie de Covid-19. La compétition se jouera sur dur en indoor. Sur le modèle de la Coupe Davis, l'équivalent masculin dont la nouvelle formule a été inaugurée en novembre 2019 à Madrid, la Billie Jean King Cup se concentre sur une semaine. Les douze meilleures nations mondiales du tennis féminin sont divisées en quatre groupes de trois, le vainqueur de chaque groupe passe en demi-finales, dont les deux gagnants s'affrontent en finale. Chaque rencontre se dispute selon un format réduit, en deux simples et un double au lieu de quatre simples et un double auparavant. La compétition par équipes féminines avait adopté le principe des duels domicile/extérieur en 1995. Depuis sa création en 1963 et jusqu'alors, elle se disputait sur une semaine, déjà, et se déplaçait d'année en année. (Belga)

L'épreuve, nouvelle mouture de la Fed Cup, se déroule début novembre à Prague en République Tchèque et voit la Belgique affronter l'Australie le 1er novembre et la Biélorussie le lendemain dans le groupe B pour tenter de rejoindre les demi-finales. D'ici au 31 octobre, trois changements peuvent être apportés à l'équipe et une dizaine de jours avant le coup d'envoi, la liste devra être définitive. Cette présélection est donc plutôt "une formalité", a reconnu Johan Van Herck, le capitaine de l'équipe belge. "Les cinq joueuses retenues sont les cinq joueurs les mieux classées au classement WTA. Mais nous disposons encore de trois autres joueurs qui ont l'expérience de la Billie Jean King Cup et qui disposent des qualités pour jouer en simple ou en double. Ce sont donc huit candidates qui entrent en ligne de compte", a ajouté Johan Van Herck qui cite ainsi encore Ysaline Bonaventure (WTA 142), Yanina Wickmayer (WTA 307) et Kim Clijsters (WTA 1476). La phase finale de cette Billie Jean King Cup, ex-Fed Cup, se tiendra du 1er au 6 novembre à Prague après deux reports. La France, tenante du titre depuis 2019, devait défendre son titre en avril 2020 à Budapest mais l'épreuve avait en effet été reportée deux fois en raison de l'épidémie de Covid-19. La compétition se jouera sur dur en indoor. Sur le modèle de la Coupe Davis, l'équivalent masculin dont la nouvelle formule a été inaugurée en novembre 2019 à Madrid, la Billie Jean King Cup se concentre sur une semaine. Les douze meilleures nations mondiales du tennis féminin sont divisées en quatre groupes de trois, le vainqueur de chaque groupe passe en demi-finales, dont les deux gagnants s'affrontent en finale. Chaque rencontre se dispute selon un format réduit, en deux simples et un double au lieu de quatre simples et un double auparavant. La compétition par équipes féminines avait adopté le principe des duels domicile/extérieur en 1995. Depuis sa création en 1963 et jusqu'alors, elle se disputait sur une semaine, déjà, et se déplaçait d'année en année. (Belga)