"Je ne pense pas encore à l'Open d'Australie", a confié Elise Mertens. "Je n'ai délibérément pas regardé le tirage au sort, car je suis encore dans ce tournoi. Je suis surtout focalisée sur ce prochain match, contre Osaka, qui est très forte. Mais Svitolina l'était aussi. Cela fait du bien de jouer des matches, d'autant que je n'ai pas pu disputer le tournoi d'Abu Dhabi (NDLR: en raison d'une blessure à l'épaule droite). Je n'avais pu faire que des entraînements jusqu'ici, de novembre à février, cela fait trois mois. C'est long". Elise Mertens avait pour habitude de disputer le tournoi WTA de Hobart en guise d'ultime préparation pour l'Open d'Australie. Elle s'y était imposée à deux reprises, en 2017 et 2018. Elle avoue d'ailleurs que la Tasmanie lui manque un peu cette année. "Oui. Je garde vraiment de bons souvenirs de ce tournoi", a-t-elle ajouté. "C'est un cadre, une ville très agréable. J'espère que je pourrai y retourner l'année prochaine. J'étais surtout avide de pouvoir enfin jouer quelques matches. Et le fait d'en gagner donne aussi de l'énergie". (Belga)

"Je ne pense pas encore à l'Open d'Australie", a confié Elise Mertens. "Je n'ai délibérément pas regardé le tirage au sort, car je suis encore dans ce tournoi. Je suis surtout focalisée sur ce prochain match, contre Osaka, qui est très forte. Mais Svitolina l'était aussi. Cela fait du bien de jouer des matches, d'autant que je n'ai pas pu disputer le tournoi d'Abu Dhabi (NDLR: en raison d'une blessure à l'épaule droite). Je n'avais pu faire que des entraînements jusqu'ici, de novembre à février, cela fait trois mois. C'est long". Elise Mertens avait pour habitude de disputer le tournoi WTA de Hobart en guise d'ultime préparation pour l'Open d'Australie. Elle s'y était imposée à deux reprises, en 2017 et 2018. Elle avoue d'ailleurs que la Tasmanie lui manque un peu cette année. "Oui. Je garde vraiment de bons souvenirs de ce tournoi", a-t-elle ajouté. "C'est un cadre, une ville très agréable. J'espère que je pourrai y retourner l'année prochaine. J'étais surtout avide de pouvoir enfin jouer quelques matches. Et le fait d'en gagner donne aussi de l'énergie". (Belga)