"Ce sera spécial, car je n'ai encore jamais disputé les Jeux", a raconté Elise Mertens mardi après sa victoire au premier tour du WTA Gippsland Trophy contre la Japonaise Mayo Hibi (WTA 182). "Jouer pour la Belgique, c'est quelque chose de particulier. J'ai déjà pu le remarquer avec les rencontres de Fed Cup. Je considère que je joue toujours pour la Belgique", sourit-elle, "mais là, ce sera forcément différent. Cela ne va pas être évident, car les Jeux suivront Wimbledon et il y aura sans doute pas mal de tournois avant. Mais j'imagine que ce sera une belle expérience". Revenue dans le Top 20 à la faveur d'une deuxième moitié d'année 2020 très prolifique, avec 23 matches gagnés en huit tournois et des finales à Prague et à Linz, Elise Mertens aspire à continuer sur sa lancée en 2021. Et plus si affinités... "La première chose que j'espère, c'est de retrouver les bonnes sensations de l'année dernière" a-t-elle raconté. "J'ai vraiment très bien joué depuis la reprise du circuit au mois d'août. Il faut retrouver le rythme, la confiance. Cela fait trois ans que je suis dans le Top 20. Ce n'est donc pas mal. Mais j'en veux évidemment plus. Dans les Grands Chelems, j'ai souvent atteint le troisième tour, parfois mieux, mais dans les autres grands tournois, il faudra aussi faire des quarts et des demi-finales, pour grimper au classement, se hisser dans le Top 15. Si je maintiens ce niveau, qui sait ce qui est possible ? ". (Belga)

"Ce sera spécial, car je n'ai encore jamais disputé les Jeux", a raconté Elise Mertens mardi après sa victoire au premier tour du WTA Gippsland Trophy contre la Japonaise Mayo Hibi (WTA 182). "Jouer pour la Belgique, c'est quelque chose de particulier. J'ai déjà pu le remarquer avec les rencontres de Fed Cup. Je considère que je joue toujours pour la Belgique", sourit-elle, "mais là, ce sera forcément différent. Cela ne va pas être évident, car les Jeux suivront Wimbledon et il y aura sans doute pas mal de tournois avant. Mais j'imagine que ce sera une belle expérience". Revenue dans le Top 20 à la faveur d'une deuxième moitié d'année 2020 très prolifique, avec 23 matches gagnés en huit tournois et des finales à Prague et à Linz, Elise Mertens aspire à continuer sur sa lancée en 2021. Et plus si affinités... "La première chose que j'espère, c'est de retrouver les bonnes sensations de l'année dernière" a-t-elle raconté. "J'ai vraiment très bien joué depuis la reprise du circuit au mois d'août. Il faut retrouver le rythme, la confiance. Cela fait trois ans que je suis dans le Top 20. Ce n'est donc pas mal. Mais j'en veux évidemment plus. Dans les Grands Chelems, j'ai souvent atteint le troisième tour, parfois mieux, mais dans les autres grands tournois, il faudra aussi faire des quarts et des demi-finales, pour grimper au classement, se hisser dans le Top 15. Si je maintiens ce niveau, qui sait ce qui est possible ? ". (Belga)