La Limbourgeoise de 22 ans s'est imposée en trois sets (2-6, 7-6 (7/1) et 6-0) à l'issue d'un match de 2h13. En quarts de finale, Mertens défiera l'Ukrainienne Elina Svitolina. Cinquième mondiale, la droitière de 23 ans a battu la Britannique Johanna Konta (WTA 43) sur le score de 6-3, 6-4 après 1h24 de jeu. Ce sera le troisième duel entre Mertens et Svitolina, qui en sont pour l'instant à une victoire partout. La Belge s'était imposée début janvier à l'Open d'Australie, écartant l'Ukrainienne 6-4, 6-0 en quarts de finale. En 2017, Svitolina avait infligé à Mertens sa seule défaite en finale d'un tournoi WTA, battant la Belge 6-3, 7-6 (4) à Istanbul. Déjà demi-finaliste à San José la semaine dernière avec son nouveau coach allemand Dieter Kindlmann, la Belge continue donc d'enchaîner les bons résultats en vue de l'US Open, 4e et dernière levée du Grand Chelem 2018 prévue du 27 août au 9 septembre à New York. (Belga)

La Limbourgeoise de 22 ans s'est imposée en trois sets (2-6, 7-6 (7/1) et 6-0) à l'issue d'un match de 2h13. En quarts de finale, Mertens défiera l'Ukrainienne Elina Svitolina. Cinquième mondiale, la droitière de 23 ans a battu la Britannique Johanna Konta (WTA 43) sur le score de 6-3, 6-4 après 1h24 de jeu. Ce sera le troisième duel entre Mertens et Svitolina, qui en sont pour l'instant à une victoire partout. La Belge s'était imposée début janvier à l'Open d'Australie, écartant l'Ukrainienne 6-4, 6-0 en quarts de finale. En 2017, Svitolina avait infligé à Mertens sa seule défaite en finale d'un tournoi WTA, battant la Belge 6-3, 7-6 (4) à Istanbul. Déjà demi-finaliste à San José la semaine dernière avec son nouveau coach allemand Dieter Kindlmann, la Belge continue donc d'enchaîner les bons résultats en vue de l'US Open, 4e et dernière levée du Grand Chelem 2018 prévue du 27 août au 9 septembre à New York. (Belga)