La numéro 1 mondiale en double est à nouveau associée à la Taïwanaise Su-Wei Hsieh, 35 ans, numéro 2 mondiale en double. Le duo, vainqueur à Wimbledon cette année, est tête de série numéro 1 et à ce titre exempté du premier tour. A Montréal la semaine dernière, Elise Mertens était retournée brièvement avec la Biélorusse Aryna Sabalenka où la paire, lauréate de l'Open d'Australie en février dernier, s'était inclinée en quarts de finale. Dans le simple Elise Mertens (N.15), 25 ans, 16e joueuse du monde, a hérité de l'Argentine Nadia Podoroska, 24 ans, 38e au classement WTA, une adversaire que la Belge avait battu à Victoria en 2015 (6-3, 6-2) lors de leur seule confrontation sur le circuit. Elise Mertens avait été éliminée au premier tour du tournoi de Montréal la semaine dernière par l'Italienne Camila Giorgi (WTA 71) future lauréate. (Belga)

La numéro 1 mondiale en double est à nouveau associée à la Taïwanaise Su-Wei Hsieh, 35 ans, numéro 2 mondiale en double. Le duo, vainqueur à Wimbledon cette année, est tête de série numéro 1 et à ce titre exempté du premier tour. A Montréal la semaine dernière, Elise Mertens était retournée brièvement avec la Biélorusse Aryna Sabalenka où la paire, lauréate de l'Open d'Australie en février dernier, s'était inclinée en quarts de finale. Dans le simple Elise Mertens (N.15), 25 ans, 16e joueuse du monde, a hérité de l'Argentine Nadia Podoroska, 24 ans, 38e au classement WTA, une adversaire que la Belge avait battu à Victoria en 2015 (6-3, 6-2) lors de leur seule confrontation sur le circuit. Elise Mertens avait été éliminée au premier tour du tournoi de Montréal la semaine dernière par l'Italienne Camila Giorgi (WTA 71) future lauréate. (Belga)