Deuxième du groupe 'El Tajin', avec sa partenaire Su-Wei Hsieh, numéro 1 mondiale en double, la numéro 1 belge, 4e mondiale en double, 25 ans, défiera les Japonaises Shuko Aoyama et Ena Shibahara, 6e mondiale en double toutes les deux, victorieuses de l'autre groupe 'Tenochtitlan'. "Nous savons évidemment comment elles jouent" a expliqué Elise Mertens. "Nous les avons déjà rencontrées à plusieurs reprises. C'est une paire très dynamique. Nous sommes en tout cas très heureuses de nous être extirpées de notre groupe. C'est un premier cap de franchi. Nous formons un bon duo. Hsieh a évidemment un tout autre style de jeu que Sabalenka, mais le courant passe très bien entre nous. Nous allons désormais tâcher de nous préparer le mieux possible. Le plus important sera évidemment la récupération vu que nous rejouons déjà ce soir". Elise Mertens et Su-Wei Hsieh (N.3) mènent 2-1 dans les confrontations directes contre Shuko Aoyama et Ena Shibahara qu'elles ont notamment battues en demi-finales à Wimbledon sur la route de leur titre. Et si elles devaient avoir besoin d'énergie, elles savent qu'elles pourront aussi la puiser auprès du public. "Je suis déjà venue à sept reprises au Mexique", a ajouté la Belge. "Et je m'y plais beaucoup. Les gens sont très fanatiques et cela ajoute à la dimension de plaisir de jouer au tennis, même tard dans la soirée". (Belga)

Deuxième du groupe 'El Tajin', avec sa partenaire Su-Wei Hsieh, numéro 1 mondiale en double, la numéro 1 belge, 4e mondiale en double, 25 ans, défiera les Japonaises Shuko Aoyama et Ena Shibahara, 6e mondiale en double toutes les deux, victorieuses de l'autre groupe 'Tenochtitlan'. "Nous savons évidemment comment elles jouent" a expliqué Elise Mertens. "Nous les avons déjà rencontrées à plusieurs reprises. C'est une paire très dynamique. Nous sommes en tout cas très heureuses de nous être extirpées de notre groupe. C'est un premier cap de franchi. Nous formons un bon duo. Hsieh a évidemment un tout autre style de jeu que Sabalenka, mais le courant passe très bien entre nous. Nous allons désormais tâcher de nous préparer le mieux possible. Le plus important sera évidemment la récupération vu que nous rejouons déjà ce soir". Elise Mertens et Su-Wei Hsieh (N.3) mènent 2-1 dans les confrontations directes contre Shuko Aoyama et Ena Shibahara qu'elles ont notamment battues en demi-finales à Wimbledon sur la route de leur titre. Et si elles devaient avoir besoin d'énergie, elles savent qu'elles pourront aussi la puiser auprès du public. "Je suis déjà venue à sept reprises au Mexique", a ajouté la Belge. "Et je m'y plais beaucoup. Les gens sont très fanatiques et cela ajoute à la dimension de plaisir de jouer au tennis, même tard dans la soirée". (Belga)