"Je suis bien entrée dans la partie, mieux que lundi", a-t-elle déclaré après sa qualification. "Je me sentais également mieux sur le court. J'ai joué de manière plus agressive. Les conditions n'étaient pas évidentes, en raison du vent qui tourbillonnait, mais je pense avoir trouvé les bonnes solutions. Petra n'est pas une joueuse facile à man?uvrer, car elle donne peu de rythme, mais j'ai pu ramener énormément de balles en défense pour la pousser à la faute." Lauréate à Doha en 2019, Elise Mertens sera désormais opposée à l'Estonienne Anett Kontaveit (WTA 7), 26 ans, lauréate du tournoi de Saint-Pétersbourg il y a dix jours et finaliste du Masters l'an dernier à Guadalajara. "Kontaveit est une joueuse qui, quand elle monte sur le terrain, gagne généralement son match ces derniers temps", a-t-elle souri. "Ce sera donc certainement un défi. Je l'ai déjà rencontrée à plusieurs reprises, mais cela date déjà, il y a environ un an, je crois (NdlR : à Miami, victoire 6-2, 0-6, 6-2). Donc, voilà, je vais surtout tâcher de prendre le positif de ce match d'aujourd'hui (mardi, ndlr)." (Belga)

"Je suis bien entrée dans la partie, mieux que lundi", a-t-elle déclaré après sa qualification. "Je me sentais également mieux sur le court. J'ai joué de manière plus agressive. Les conditions n'étaient pas évidentes, en raison du vent qui tourbillonnait, mais je pense avoir trouvé les bonnes solutions. Petra n'est pas une joueuse facile à man?uvrer, car elle donne peu de rythme, mais j'ai pu ramener énormément de balles en défense pour la pousser à la faute." Lauréate à Doha en 2019, Elise Mertens sera désormais opposée à l'Estonienne Anett Kontaveit (WTA 7), 26 ans, lauréate du tournoi de Saint-Pétersbourg il y a dix jours et finaliste du Masters l'an dernier à Guadalajara. "Kontaveit est une joueuse qui, quand elle monte sur le terrain, gagne généralement son match ces derniers temps", a-t-elle souri. "Ce sera donc certainement un défi. Je l'ai déjà rencontrée à plusieurs reprises, mais cela date déjà, il y a environ un an, je crois (NdlR : à Miami, victoire 6-2, 0-6, 6-2). Donc, voilà, je vais surtout tâcher de prendre le positif de ce match d'aujourd'hui (mardi, ndlr)." (Belga)