Après trois premiers tours bouclés sans trembler et gagné en deux sets, qui étaient venus s'ajouter à sa victoire au Gippsland Trophy, le tournoi WTA 500 préparatoire au premier Grand Chelem de l'année, la N.1 belge a donc été éliminée. Et elle va sans aucun doute éprouver des regrets. Dans le premier set, elle a mené 4-0 et puis 5-2. La perte de ses deux mises en jeu suivantes ont remis les deux joueuses à égalité (5-5). Le jeu décisif les a départagé. Là encore la Limbourgeoise a mené 3/2 avec deux services à suivre. Mais contrairement au match précédent contre Bencic, le service n'était pas au rendez-vous. Muchova fila à 3/6. Mertens sauva deux balles de set avant de céder 5/7. La Tchèque de 24 ans réussi le break dès l'entame du second set mais elle cédait à son tour son service dans le 4e jeu (4-4) et ne profitait pas d'un balle de break dans le suivant, si bien que Mertens pouvait faire la course en tête. Mais à 5-5, elle a de nouveau perdu son service. Il n'en fallu pas davantage à son adversaire pour conclure sur sa mise en jeu. Muchova (WTA 27) avait créé une autre surprise en seizièmes de finale en éliminant sa compatriote Karolina Pliskova, 6e mondiale et ancienne N.1 (8 semaines entre juillet et septembre 2017) 7-5, 7-5. Elise Mertens avait dominé Muchova (6-4, 6-2 en 1/8e de finale à Ostrava en octobre 2020) dans leur seule précédente confrontation. Au classement WTA, Mertens ne perdra pas de points puisqu'elle a égalé sa performance de l'an dernier en arrivant en huitièmes de finale. Sa demi-finale à Melbourne en 2018 reste sa meilleure performance en Grand Chelem à ce jour. La N.1 belge, associée à la Biélorusse Aryna Sabalenka, défiera les Japonaises Shuko Aoyama et Ena Shibahara, 7e tête de série, pour une place dans le dernier carré du double dames mardi. En quarts de finale, Muchova sera opposée à la gagnante du duel entre la N.1 mondiale l'Australienne Ashleigh Barty et l'Américaine Shelby Rogers (WTA 57). . (Belga)

Après trois premiers tours bouclés sans trembler et gagné en deux sets, qui étaient venus s'ajouter à sa victoire au Gippsland Trophy, le tournoi WTA 500 préparatoire au premier Grand Chelem de l'année, la N.1 belge a donc été éliminée. Et elle va sans aucun doute éprouver des regrets. Dans le premier set, elle a mené 4-0 et puis 5-2. La perte de ses deux mises en jeu suivantes ont remis les deux joueuses à égalité (5-5). Le jeu décisif les a départagé. Là encore la Limbourgeoise a mené 3/2 avec deux services à suivre. Mais contrairement au match précédent contre Bencic, le service n'était pas au rendez-vous. Muchova fila à 3/6. Mertens sauva deux balles de set avant de céder 5/7. La Tchèque de 24 ans réussi le break dès l'entame du second set mais elle cédait à son tour son service dans le 4e jeu (4-4) et ne profitait pas d'un balle de break dans le suivant, si bien que Mertens pouvait faire la course en tête. Mais à 5-5, elle a de nouveau perdu son service. Il n'en fallu pas davantage à son adversaire pour conclure sur sa mise en jeu. Muchova (WTA 27) avait créé une autre surprise en seizièmes de finale en éliminant sa compatriote Karolina Pliskova, 6e mondiale et ancienne N.1 (8 semaines entre juillet et septembre 2017) 7-5, 7-5. Elise Mertens avait dominé Muchova (6-4, 6-2 en 1/8e de finale à Ostrava en octobre 2020) dans leur seule précédente confrontation. Au classement WTA, Mertens ne perdra pas de points puisqu'elle a égalé sa performance de l'an dernier en arrivant en huitièmes de finale. Sa demi-finale à Melbourne en 2018 reste sa meilleure performance en Grand Chelem à ce jour. La N.1 belge, associée à la Biélorusse Aryna Sabalenka, défiera les Japonaises Shuko Aoyama et Ena Shibahara, 7e tête de série, pour une place dans le dernier carré du double dames mardi. En quarts de finale, Muchova sera opposée à la gagnante du duel entre la N.1 mondiale l'Australienne Ashleigh Barty et l'Américaine Shelby Rogers (WTA 57). . (Belga)