"Donc...après une carrière qui a commencé en 2003, on décide de disputer des derniers Jeux et ça se passe comme ça: pas de Mondiaux indoor et pas de Jeux Olympiques. Y aura-t-il des championnats d'Europe ? " a tweeté la hurdleuse belge de 33 ans. "Je sais que pour l'instant, le sport ne paraît pas important, mais pour nous les athlètes, c'est très dramatique", a ajouté la Gantoise. Les Mondiaux d'athlétisme en salle, qui devaient se dérouler du 13 au 15 mars à Nankin, en Chine, avaient été annulés en janvier en raison du coronavirus. Eline Berings avait annoncé que 2020 serait la dernière année de sa carrière. La Gantoise, championne d'Europe du 60 m haies en 2009, comptait briller une dernière fois aux Jeux. Elle avait participé aux Jeux en 2012 à Londres mais avait manqué les Jeux de Rio sur blessure quatre ans plus tard. (Belga)

"Donc...après une carrière qui a commencé en 2003, on décide de disputer des derniers Jeux et ça se passe comme ça: pas de Mondiaux indoor et pas de Jeux Olympiques. Y aura-t-il des championnats d'Europe ? " a tweeté la hurdleuse belge de 33 ans. "Je sais que pour l'instant, le sport ne paraît pas important, mais pour nous les athlètes, c'est très dramatique", a ajouté la Gantoise. Les Mondiaux d'athlétisme en salle, qui devaient se dérouler du 13 au 15 mars à Nankin, en Chine, avaient été annulés en janvier en raison du coronavirus. Eline Berings avait annoncé que 2020 serait la dernière année de sa carrière. La Gantoise, championne d'Europe du 60 m haies en 2009, comptait briller une dernière fois aux Jeux. Elle avait participé aux Jeux en 2012 à Londres mais avait manqué les Jeux de Rio sur blessure quatre ans plus tard. (Belga)