Au début de l'été, Berings avait émis des doutes quant à la poursuite de sa carrière. L'athlète de 32 ans avait annoncé qu'elle prendrait une décision en fin de saison. Contrainte de s'entraîner sous le statut de demandeuse d'emploi, Berings espérait obtenir un contrat professionnel de la part de Sport Vlaanderen pour pouvoir continuer. Cette condition ne semble toutefois plus indispensable pour Berings. "Je continue. Si je n'obtiens pas ce contrat, ce sera très décourageant pour moi mais je conserverai ma décision", a déclaré la Gantoise qui vient de conclure la meilleure saison de sa carrière. "Je vais essayer d'obtenir ce contrat par tous les moyens possibles afin de me préparer dans les meilleures conditions possibles l'hiver prochain. Je ne continue pas pour garder ce niveau, je veux être très ambitieuse et je pense que je peux courir un peu plus vite. J'ai encore beaucoup d'envie et c'est pour cela que je continue." Berings a ensuite évalué la saison qui est désormais derrière elle. "Au Mémorial, je suis encore passé sous les 13 secondes. C'est incroyable d'y être parvenue chaque semaine cette saison. Il a juste manqué la cerise sur le gâteau avec une finale européenne. Cela devrait arriver la saison prochaine." (Belga)

Au début de l'été, Berings avait émis des doutes quant à la poursuite de sa carrière. L'athlète de 32 ans avait annoncé qu'elle prendrait une décision en fin de saison. Contrainte de s'entraîner sous le statut de demandeuse d'emploi, Berings espérait obtenir un contrat professionnel de la part de Sport Vlaanderen pour pouvoir continuer. Cette condition ne semble toutefois plus indispensable pour Berings. "Je continue. Si je n'obtiens pas ce contrat, ce sera très décourageant pour moi mais je conserverai ma décision", a déclaré la Gantoise qui vient de conclure la meilleure saison de sa carrière. "Je vais essayer d'obtenir ce contrat par tous les moyens possibles afin de me préparer dans les meilleures conditions possibles l'hiver prochain. Je ne continue pas pour garder ce niveau, je veux être très ambitieuse et je pense que je peux courir un peu plus vite. J'ai encore beaucoup d'envie et c'est pour cela que je continue." Berings a ensuite évalué la saison qui est désormais derrière elle. "Au Mémorial, je suis encore passé sous les 13 secondes. C'est incroyable d'y être parvenue chaque semaine cette saison. Il a juste manqué la cerise sur le gâteau avec une finale européenne. Cela devrait arriver la saison prochaine." (Belga)