"C'est très triste", déclare Elina Svitolina. "J'avais eu quelques pépins de santé en arrivant ici et ce fut très dur pour moi physiquement aujourd'hui. Je n'ai pas été capable de produire un niveau de tennis suffisamment bon. C'est une excellente joueuse et elle a disputé un très bon match. Elle ne m'a pas donné la moindre occasion et il fallait que je me force. Tout le mérite lui revient, car je n'ai pas été en mesure de rivaliser. C'est dur à accepter, mais c'est comme ça". Elina Svitolina a ainsi révélé après sa défaite contre Elise Mertens qu'elle traînait une blessure à la hanche droite depuis sa victoire au tournoi de Brisbane, le 6 janvier dernier. Et que malgré les soins, elle n'avait pas disparu. "J'ai toujours joué avec un tape ici", explique-t-elle, "mais vous ne pouviez pas le voir, car il était sous ma jupe. Il y avait des jours avec et des jours moins avec, mais la douleur a toujours été là. Aujourd'hui, cela a malheureusement été pire. Je ne pouvais pas m'appuyer pour servir mon service. J'ai très mal servi aujourd'hui. Et en retour, avec les vives rotations, ce n'était pas génial non plus. Le problème, c'est que mon tennis est très physique. Cela dit, elle a très bien joué. Elle est en confiance, elle lâche ses coups et elle a été très solide. Je ne sais pas si elle peut gagner le tournoi, mais elle a une chance", conclut la 4e joueuse mondiale. (Belga)

"C'est très triste", déclare Elina Svitolina. "J'avais eu quelques pépins de santé en arrivant ici et ce fut très dur pour moi physiquement aujourd'hui. Je n'ai pas été capable de produire un niveau de tennis suffisamment bon. C'est une excellente joueuse et elle a disputé un très bon match. Elle ne m'a pas donné la moindre occasion et il fallait que je me force. Tout le mérite lui revient, car je n'ai pas été en mesure de rivaliser. C'est dur à accepter, mais c'est comme ça". Elina Svitolina a ainsi révélé après sa défaite contre Elise Mertens qu'elle traînait une blessure à la hanche droite depuis sa victoire au tournoi de Brisbane, le 6 janvier dernier. Et que malgré les soins, elle n'avait pas disparu. "J'ai toujours joué avec un tape ici", explique-t-elle, "mais vous ne pouviez pas le voir, car il était sous ma jupe. Il y avait des jours avec et des jours moins avec, mais la douleur a toujours été là. Aujourd'hui, cela a malheureusement été pire. Je ne pouvais pas m'appuyer pour servir mon service. J'ai très mal servi aujourd'hui. Et en retour, avec les vives rotations, ce n'était pas génial non plus. Le problème, c'est que mon tennis est très physique. Cela dit, elle a très bien joué. Elle est en confiance, elle lâche ses coups et elle a été très solide. Je ne sais pas si elle peut gagner le tournoi, mais elle a une chance", conclut la 4e joueuse mondiale. (Belga)