La gardienne des Red Flames a tout arrêté avant de ne s'avouer vaincue que dans les arrêts de jeu. Elle a été désignée joueuse du match par l'UEFA, l'Union européenne de football. "Je ne me sens vraiment pas bien", a déclaré Nicky Evrard, auteure cependant d'un tournoi cinq étoiles en Angleterre. "On s'est battue en équipe, mais malheureusement, nous n'avons pas tenu jusqu'au bout pour aller en prolongation. Nous étions en confiance et nous n'avions certainement pas peur de jouer contre le numéro 2 mondial", a-t-elle ajouté en conférence de presse. "Nous savions que nous pouvions les battre et on a bien manoeuvré plusieurs fois. D'un autre côté, il faut être réaliste aussi. On a joué aujourd'hui contre une équipe où toutes les joueuses sont professionnelles déjà depuis plusieurs années. Peut-être aurions-nous joué de façon un peu plus dominante si nous étions toutes pros. Nous sommes des sportives d'élites, nous donnons tout pour le football. Et ça nous fait plaisir d'avoir été en quart de finale d'un Euro, mais le goût du succès est toujours meilleur. Les demi-finales étaient toutes proches et c'était notre rêve. Perdre comme ça, c'est très dur". (Belga)

La gardienne des Red Flames a tout arrêté avant de ne s'avouer vaincue que dans les arrêts de jeu. Elle a été désignée joueuse du match par l'UEFA, l'Union européenne de football. "Je ne me sens vraiment pas bien", a déclaré Nicky Evrard, auteure cependant d'un tournoi cinq étoiles en Angleterre. "On s'est battue en équipe, mais malheureusement, nous n'avons pas tenu jusqu'au bout pour aller en prolongation. Nous étions en confiance et nous n'avions certainement pas peur de jouer contre le numéro 2 mondial", a-t-elle ajouté en conférence de presse. "Nous savions que nous pouvions les battre et on a bien manoeuvré plusieurs fois. D'un autre côté, il faut être réaliste aussi. On a joué aujourd'hui contre une équipe où toutes les joueuses sont professionnelles déjà depuis plusieurs années. Peut-être aurions-nous joué de façon un peu plus dominante si nous étions toutes pros. Nous sommes des sportives d'élites, nous donnons tout pour le football. Et ça nous fait plaisir d'avoir été en quart de finale d'un Euro, mais le goût du succès est toujours meilleur. Les demi-finales étaient toutes proches et c'était notre rêve. Perdre comme ça, c'est très dur". (Belga)