"En juillet, je n'ai pas pu marcher pendant dix jours à cause de cette blessure", explique Thomas Van der Plaetsen. "Mais je devais essayer. Hormis ce pied, je suis en forme et en tant que tenant du titre, je voulais être présent. La douleur est revenue lors du saut en longueur et à partir de là, vous avez peut-être vu que l'abandon était une possibilité. Mon pied droit s'est soudainement contracté. J'ai pourtant voulu continuer, qui sait si je n'allais pas faire quelque chose dans les autres épreuves et passer les 8000 points". Van der Plaetsen avait déjà abandonné sur blessure aux Mondiaux de Londres l'an dernier. "Cela fait plus mal maintenant que l'année passée. Ne pas pouvoir terminer un championnat n'est pas catastrophique, mais manquer deux grands championnats d'affilée, c'est dur. C'est une grosse déception. Quelles conséquences cela va avoir sur mon avenir ? Mon contrat pro est menacé. Mais en mai à Götzis, j'étais dans le schéma des 8300 points après sept épreuves. J'espère que cela sera convaincant pour que je puisse continuer en direction de Tokyo 2020". (Belga)

"En juillet, je n'ai pas pu marcher pendant dix jours à cause de cette blessure", explique Thomas Van der Plaetsen. "Mais je devais essayer. Hormis ce pied, je suis en forme et en tant que tenant du titre, je voulais être présent. La douleur est revenue lors du saut en longueur et à partir de là, vous avez peut-être vu que l'abandon était une possibilité. Mon pied droit s'est soudainement contracté. J'ai pourtant voulu continuer, qui sait si je n'allais pas faire quelque chose dans les autres épreuves et passer les 8000 points". Van der Plaetsen avait déjà abandonné sur blessure aux Mondiaux de Londres l'an dernier. "Cela fait plus mal maintenant que l'année passée. Ne pas pouvoir terminer un championnat n'est pas catastrophique, mais manquer deux grands championnats d'affilée, c'est dur. C'est une grosse déception. Quelles conséquences cela va avoir sur mon avenir ? Mon contrat pro est menacé. Mais en mai à Götzis, j'étais dans le schéma des 8300 points après sept épreuves. J'espère que cela sera convaincant pour que je puisse continuer en direction de Tokyo 2020". (Belga)