Les hommes de Jean Willems ont dû attendre le deuxième quart temps avant d'ouvrir le compteur par Thomas Briels à la 21e minute. Alexander Hendrickx (23e et 28e sur pc), Thomas Briels à nouveau (26e) et Florent Van Aubel (38e) ont aggravé le score par la suite. Seul Christophe Peter-Deutz pour le Racing de France a réussi à tromper la vigilance de Loïc Van Doren, sur pc à la 40e. Samedi, les actuels leaders du championnat belge s'étaient imposés 2-1 en huitièmes de finale face au Racing de Bruxelles. En demi-finale, le samedi 3 juin, le club anversois sera opposé au vainqueur du quart de finale à suivre qui opposera les Espagnols du Polo de Barcelone aux Allemands du Rot-Weiss Cologne. Le Dragons avait réussi à atteindre la finale de la plus importante compétition européenne de clubs lors de la saison 2012-2013, manquant le sacre après sa défaite 0-2 face aux Néerlandais de Bloemendaal. (Belga)

Les hommes de Jean Willems ont dû attendre le deuxième quart temps avant d'ouvrir le compteur par Thomas Briels à la 21e minute. Alexander Hendrickx (23e et 28e sur pc), Thomas Briels à nouveau (26e) et Florent Van Aubel (38e) ont aggravé le score par la suite. Seul Christophe Peter-Deutz pour le Racing de France a réussi à tromper la vigilance de Loïc Van Doren, sur pc à la 40e. Samedi, les actuels leaders du championnat belge s'étaient imposés 2-1 en huitièmes de finale face au Racing de Bruxelles. En demi-finale, le samedi 3 juin, le club anversois sera opposé au vainqueur du quart de finale à suivre qui opposera les Espagnols du Polo de Barcelone aux Allemands du Rot-Weiss Cologne. Le Dragons avait réussi à atteindre la finale de la plus importante compétition européenne de clubs lors de la saison 2012-2013, manquant le sacre après sa défaite 0-2 face aux Néerlandais de Bloemendaal. (Belga)