Un record pour un gardien ? Non, puisqu'il y a seize ans déjà, la Juventus de Turin avait déboursé 52,8 millions pour arracher Gianluigi Buffon à Parme en 2001. "J'aime tout à Manchester City", a commenté Ederson. "C'est un très grand club qui avec Pep Guardiola, s'améliore de jour en jour. Il met en place une équipe jeune pour les années à venir. Cela a été un facteur important dans ma prise de décision. J'ai toujours rêvé de jouer en Premier League. Ce rêve devient donc une réalité." Ederson sera en principe en concurrence avec le Chilien Claudio Bravo, pas toujours à son avantage lors du dernier exercice. Joe Hart, toujours sous contrat et de retour du Torino auquel il avait été prêté, devra se recaser ailleurs. Manchester City, 3e à l'issue du championnat 2016-2017, comptait déjà les Brésiliens Fernandinho, Fernando et Gabriel Jesus dans ses rangs. Avant de rejoindre Benfica, Ederson Santana de Moraes avait évolué au Sao Paulo FC, au Grupo Desportivo de Ribeirão et à Rio Ave. (Belga)

Un record pour un gardien ? Non, puisqu'il y a seize ans déjà, la Juventus de Turin avait déboursé 52,8 millions pour arracher Gianluigi Buffon à Parme en 2001. "J'aime tout à Manchester City", a commenté Ederson. "C'est un très grand club qui avec Pep Guardiola, s'améliore de jour en jour. Il met en place une équipe jeune pour les années à venir. Cela a été un facteur important dans ma prise de décision. J'ai toujours rêvé de jouer en Premier League. Ce rêve devient donc une réalité." Ederson sera en principe en concurrence avec le Chilien Claudio Bravo, pas toujours à son avantage lors du dernier exercice. Joe Hart, toujours sous contrat et de retour du Torino auquel il avait été prêté, devra se recaser ailleurs. Manchester City, 3e à l'issue du championnat 2016-2017, comptait déjà les Brésiliens Fernandinho, Fernando et Gabriel Jesus dans ses rangs. Avant de rejoindre Benfica, Ederson Santana de Moraes avait évolué au Sao Paulo FC, au Grupo Desportivo de Ribeirão et à Rio Ave. (Belga)