Eden Hazard, un électron libre

08/11/18 à 10:53 - Mise à jour à 10:53

Depuis une petite dizaine de jours, un livre consacré au capitaine des Diables Rouges, Eden Hazard, trône parmi les rayons des librairies. Il aura fallu plus d'un an et demi à Frank Van de Winkel pour écrire "Eden Hazard, Entre les lignes", cette publication étant plus un travail journalistique "qui colle le plus possible à la réalité", comme le souhaitaient les parents d'Eden, qu'une biographie figée. Un ouvrage rempli d'anecdotes, faisant la part belle aussi bien au footballeur qu'à l'homme et à son humour. Extrait.

Eden Hazard, un électron libre

Après la campagne de Russie réussie, l'ovation pour les Diables Rouges, installés pour l'occasion au balcon de l'hôtel de ville de Bruxelles. © YVES HERMAN/BELGAIMAGE

"Comment voudrais-je qu'on se souvienne de moi? Comme quelqu'un qui s'amusait sur le terrain et qui essayait de donner du plaisir aux gens".

Eden Hazard (Sport/Foot Magazine, le 11 juillet 2018)

"La philosophie de vie d'Eden Hazard aurait-elle davantage de profondeur ? À première vue, il est bien avare de déclarations sur le monde comme il va, qu'il s'agisse de politique ou de faits de société.

Quant aux réseaux sociaux, n'espérez pas de lui qu'il y laisse quelque commentaire bien senti sur l'actualité : car il préfère se borner au football. Ses pages Twitter et Facebook ne contiennent que des publicités, des marques d'affection pour d'autres clubs, d'autres joueurs, et, de temps en temps, une simple photographie de lui, entouré de sa famille.

Et pourtant, à y regarder de plus près, sa vision du monde touche à quelque chose de profond. Sa manière de jouer au football, et sa personnalité teintée d'humour sont une ode à la créativité et à l'affirmation de soi. Électron libre, il n'a qu'une seule exigence : pouvoir jouer, s'exprimer et plaisanter comme bon lui semble. Eden Hazard n'est toutefois pas un marginal. Il vit comme monsieur Tout-le-monde : un travail, un patron, une femme, des enfants. Mais à l'intérieur même de ces bornes fixant la norme, il cherche à jouir de la plus grande liberté possible, entre autres, lorsqu'il s'agit d'exprimer ses opinions avec humour. Cet espace de liberté lui est indispensable, car c'est dans cet espace que s'expriment sa créativité de footballeur et son idiosyncrasie, qui ne cessent de surprendre. Il doit demeurer incalculable, imprévisible, qu'il s'agisse de tenter des actions hors du commun, ou d'exécuter à la perfection des phases de jeu plus traditionnelles.

Être là où on ne l'attend pas, quitte à opter parfois pour la solution la moins évidente. On attend de lui qu'il livre un football-champagne, toujours aussi rafraîchissant et pétillant. Qu'il trouve à tout moment le moyen d'échapper au contrôle de son adversaire.

Eden Hazard

Eden Hazard © BELGAIMAGE

Il ne s'agit pas seulement de se figurer la meilleure option : encore faut-il la concrétiser sur le terrain.

On attend de lui qu'il fixe des buts, et les atteigne -- dans les deux sens du terme. Du côté de Chelsea, l'un des meilleurs clubs du monde, on attend de lui qu'il fasse office de plaque tournante, et qu'il distribue le jeu, tout en se plaçant parmi les meilleurs joueurs, voire un cran au-dessus d'eux. Lorsqu'il entre sur le terrain, Hazard ne peut jamais se satisfaire du rythme de la rencontre, ou se reposer sur le talent de ses coéquipiers. Il ne peut ni se cacher, ni s'accorder une minute de répit. Exceller : telle est sa mission. Il ne peut se contenter de réagir, et de parer les adversaires, comme le font les défenseurs, mais doit sans cesse agir, inventer le jeu, créer des opportunités, faire des passes décisives, et marquer des buts. Faire la démonstration de son exceptionnelle intelligence du jeu. Esquiver des adversaires qui cherchent à le pousser, à le tirer au sol, à lui donner des coups de pied ou des coups de poing, voire, qui sait, à lui cracher dessus ou à le mordre ; prendre toute cette brutalité avec sagesse ; demeurer calme, impavide, en gardant le sourire. Chercher en permanence des solutions pour éviter ces adversaires, les contourner et les laisser dans le vent. Pour ce faire, il peut bien sûr compter sur le soutien de ses coéquipiers : mais cela signifie aussi qu'Eden Hazard doit sans cesse réfléchir à la position idéale qu'en conséquence, il devrait occuper.

Eden Hazard est l'archétype de l'homo ludens, l'homme qui joue.

Eden Hazard, un électron libre

© Belga

En tant que footballeur, il est d'humeur joueuse et créative, sur le terrain comme ailleurs. Il émane bien souvent de sa personne un plaisir enfantin, qui rayonne naturellement autour de lui, comme une lueur héritée de sa jeunesse et que le temps n'a pu éteindre.

Ses traits d'humour n'en sont qu'une autre forme d'expression. La beauté et le plaisir du jeu comme source du bonheur : tels sont les principes internes régissant l'être humain nommé Eden Hazard.

Son humour lui permet d'aborder la vie avec plus de sérénité. Ses touches d'esprit recouvrent d'une légèreté salutaire le poids des responsabilités qu'il endosse en tant que génie créateur sur le terrain, en tant que père de trois enfants, et époux. Ses plaisanteries sont autant de soupapes de sécurité dans ses rapports aux médias, qui suivent ses moindres faits et gestes, lors et en dehors des rencontres.

À dire vrai, Eden Hazard dispose de toutes les qualités nécessaires à la rédaction d'un manuel de survie à l'usage des célébrités soucieuses de garder la tête froide, tout en repoussant toujours plus loin les limites de l'excellence dans leur domaine de prédilection.

Il pourrait ainsi y mentionner le panneau de signalisation qu'un créatif lui a dédié sur Internet : au centre d'un triangle jaune bordé de noir, dribble une silhouette noire (Eden), tandis qu'une autre forme noire, défaite, gît au sol (son adversaire). Sous le panneau, cette inscription, jouant sur le sens du mot "Hazard" en anglais (langue où il signifie également "danger") : "Danger - Eden Hazard". Avoir son propre panneau de signalisation, voilà qui doit constituer une forme de reconnaissance ultime, même s'il ne s'agit que d'une plaisanterie : car, après tout, ce sont bien les plaisanteries, et l'humour, qui nous rendent la vie supportable."

Eden Hazard, un électron libre

© Lannoo-Racine

"Eden Hazard, Entre les lignes"

Frank Van de Winkel

Nombre de pages: 440

EAN: 9789401454087

Editeur: Lannoo

Nos partenaires