STEVE VAN HERPE : "C'est possible, mais il ne faut pluss perdre de points en route, comme cela a failli être le cas hier contre Zulte Waregem. Les Buffalos doivent encore améliorer leur efficacité. Leur rival le plus proche, Anderlecht, a un programme difficile qui l'attend avec les réceptions de l'Antwerp et de Charleroi, ainsi que des déplacements à Courtrai et... chez eux. Les Buffalos se rendront pour leur part au Beerschot puis au Cercle avant de recevoir les Mauves puis OH Louvain. L'Antwerp, où malgré la victoire dans le derby, l'ambiance reste proche de la crise peut aussi tout perdre, à commencer par son entraîneur Brian Priske. Lors de la prochaine journée, le Great Old se déplace à Anderlecht. Un duel qui sera décis...

STEVE VAN HERPE : "C'est possible, mais il ne faut pluss perdre de points en route, comme cela a failli être le cas hier contre Zulte Waregem. Les Buffalos doivent encore améliorer leur efficacité. Leur rival le plus proche, Anderlecht, a un programme difficile qui l'attend avec les réceptions de l'Antwerp et de Charleroi, ainsi que des déplacements à Courtrai et... chez eux. Les Buffalos se rendront pour leur part au Beerschot puis au Cercle avant de recevoir les Mauves puis OH Louvain. L'Antwerp, où malgré la victoire dans le derby, l'ambiance reste proche de la crise peut aussi tout perdre, à commencer par son entraîneur Brian Priske. Lors de la prochaine journée, le Great Old se déplace à Anderlecht. Un duel qui sera décisif à plus d'un égard. "VAN HERPE : "Pas encore, car les deux matches de Coupe contre Gand et le dernier duel de championnat contre l'Union Saint-Gilloise ont révélé trop de faiblesses. Mais le point positif est que le mercato hivernal brugeois est déjà une très belle réussite. Denis Odoi, Tajon Buchanan, Andreas Skov Olsen et, dans une moindre mesure, Sargis Adamjan ont déjà approté une nouvelle impulsion à l'équipe. Buchanan et Skov Olsen sont deux joueurs qui peuvent décider du cours d'un match sur une action, même si leur répertoire reste un peu moins complet que celui d'un Noa Lang. Lorsque ce dernier est sorti à l'heure de jeu ce samedi contre Seraing, il était en colère. Ce genre de comportement ne peut que lui valoir des ennuis. Alfred Schreuder a aligné le même onze de base depuis quelques matches. Il a notamment écarté un Jack Hendry du trio défensif alors que l'Ecossais avait été très bon lors du premier tour. Le FC Bruges a aussi retrouvé du poids offensivement. Il a marqué à 15 reprises sur les cinq derniers matches, soit une moyenne de trois buts par match. Mais on a toujours l'impression que cette équipe reste vulnérable sur le plan défensif, ce qui pourrait se révéler un problème majeur lors des Play-offs pour le titre."VAN HERPE : "C'est une victoire méritée, mais contre le PSG, il faudra faire mieux. Il faut noter qu'après avoir été menés au score contre la Real Sociedad, ils ont renversé la vapeur grâce à deux frappes lointaines d'Eduardo Camavinga et Luka Modric. Une recette qu'ils tenteront peut-être aussi d'appliquer contre les Parisiens quand on connaît les difficultés des Madrilènes à faire bouger les défenses adverses. Si Vinicius est mis hors du coup, la plus grosse partie du travail est accomplie. Le Real Madrid devra se passer de Casemiro et Ferland Mendy, suspendus, mais aussi de Toni Kroos, blessé. L'homme du match contre la Real Sociedad était clairement Luka Modric. C'est incroyable qu'à 36 ans, le Croate soit toujours le moteur du Real Madrid. Cela ne se voit pas toujours en le regardant car il apparaît maigrichon, mais il est vraiment obsédé par l'entretien de son corps comme l'est aussi un Cristiano Ronaldo. Le milieu de terrain ne manque pas plus de dix séances d'entraînement par an, suit un régime strict et n'est presque jamais blessé. Après la Coupe du monde 2018, il y a eu, à juste titre, un débat pour savoir si le Croate était vraiment le meilleur joueur du tournoi au lieu d'Eden Hazard. Près de quatre ans plus tard, il faut bien reconnaître qu'Hazard est devenu un joueur de troisième zone, certes au Real Madrid, tandis que Modric, âgé de cinq ans de plus, continue de jouer à un niveau exceptionnel dans la même équipe. Eden Hazard devrait s'inspirer de Modric et ne peut lui tirer que son chapeau."