Après sept années passées à Chelsea, Hazard a été recruté pour 100 millions d'euros par le Real Madrid. Ses débuts ont été plus compliqués que prévu. La faute notamment à une blessure à la cuisse qui l'a tenu écarté des terrains pendant trois semaines. "Je suis satisfait du dernier mois", a expliqué Hazard. "Le seul truc qui cloche, ce sont les statistiques. J'ai marqué une fois, donné une passe décisive et je provoque un penalty. Aujourd'hui, les gens ne retiennent que ça. Les deux premiers mois, dans ce que je proposais, ce n'était pas assez. Je me disais: 'je peux mieux faire'. J'ai vraiment senti un mieux depuis un mois. Je prends le ballon, je dribble, j'accélère et j'essaie de bien faire jouer les autres. Je ne fais pas tout bien mais j'essaie. Les deux premiers mois, je me disais: 'tu es nouveau, sois simple'. Et j'ai essayé de faire trop de passes. Les gens attendaient que je dribble." Dans les moments difficiles, Hazard a pu compter sur la confiance de son entraîneur, Zinédine Zidane. "Les deux, trois premiers mois, ça n'allait pas comme je le voulais. Il me disait de rester tranquille, que ça allait venir. 'Fais-toi plaisir', répétait-il", explique le Diable Rouge. Hazard reconnaît qu'il avait grossi en arrivant à Madrid. Alors que son poids normal est de 75 kilos, il était monté à 80. "Je ne vais pas le cacher. Moi, quand je suis en vacances, je suis en vacances. Sinon, je n'ai jamais de vacances. J'avais pris cinq kilos. Je suis du genre à prendre vite et à perdre aussi rapidement si je fais attention. J'ai perdu tout ça en dix jours." (Belga)