Le match de Ligue des Champions entre le Borussia Mönchengladbach et le Real Madrid a été le théâtre d'un miracle. Pas l'égalisation en toute fin de match des Merengues, mais un événement individuel : Eden Hazard a passé un adversaire ! Certes encore loin de la zone de vérité, mais le capitaine des Diables a osé et réussi son action.
...

Le match de Ligue des Champions entre le Borussia Mönchengladbach et le Real Madrid a été le théâtre d'un miracle. Pas l'égalisation en toute fin de match des Merengues, mais un événement individuel : Eden Hazard a passé un adversaire ! Certes encore loin de la zone de vérité, mais le capitaine des Diables a osé et réussi son action. Lors de son entrée au jeu à vingt minutes du terme, Hazard s'est principalement limité à appeler des ballons au loin, puis à sprinter dans la profondeur. À noter également : une occasion en or, malheureusement expédiée du gauche dans le filet latéral.Mais la principale info tenait dans le fait que le joueur est apparu sur le terrain. Malgré tous les rapports inquiétants de ces dernières semaines (une blessure pire que prévu, un problème mental, selon certain...), le Brainois était là.Ce n'était évidemment pas encore le meilleur Hazard, mais commeon s'en doute, il a besoin de plusieurs matches pour se remettre au niveau. En réalité, depuis qu'il a signé avec le Real Madrid à l'été 2019, il n'a jamais disputé plus de cinq matches consécutifs, sauf de mi-octobre à fin novembre. Jusqu'à cet tacle fatidique de Thomas Meunier lors du match contre le PSG.Contre Mönchengladbach, le Real a eu un mal fou à trouver le cadre. Le club madrilène a tiré plus de vingt fois au but, mais seuls trois de ces tirs ont abouti entre les poteaux. Le plus gros raté est à mettre à l'actif de Vinícius Junior. À 1-0 en faveur des Allemands, il aurait dû marquer sur un centre de Federico Valverde, mais il a totalement loupé sa reprise et le cuir a valsé vers les tribunes sans âme du Borussia Park. La saison dernière, le jeune Brésilien a inscrit trois buts en 29 matches, et cette saison, son compteur affiche déjà deux réalisationss en cinq matches. Les choses vont donc dans la bonne direction, mais son efficacité dans la surface de réparation reste un problème.Karim Benzema semble partager cet avis. À la mi-temps, il a été filmé dans le tunnel des joueurs, en pleine conversation avec son compatriote Ferland Mendy. Quote de La Benz: "Frère, joue pas avec lui. Il fait n'importe quoi, il joue contre nous." Tout le monde suspecte que Benzema parle de Vinícius. Les médias espagnols ont également ardemment critiqué le jeune Brésilien et ont qualifié son match contre 'Gladbach de "très pâle". Chez Marca, on pense même que l'ailier gauche va continuer à gaspiller les opportunités que Zidane lui offre.La soif de foot d'Eden Hazard grandit, donc. C'est également un fait que lui et Benzema s'entendent très bien sur le terrain. Le duo l'a déjà démontré la saison dernière, notamment lors des premiers matches après la reprise de la Liga en juillet.Zidane rêve en tout cas d'un trident Hazard-Benzema-Asensio. Nous pourrions donc bien voir cette attaque apparaître au coup d'envoi des matches de novembre. Si l'un de ces trois se blesse, Zidane devra de nouveau s'arracher les cheveux (si l'on ose écrire), car les performances des remplaçants (Vinícius, Luka Jovic et Rodrygo) ont jusqu'à présent été soit fragiles, soit décevantes. Le prochain test sérieux arrivera mardi prochain, avec le choc à domicile contre l'Inter. Mais d'abord, ce samedi, il faudra s'imposer au Bernabéu face à Huesca. Abordable...