En demi-finale, Merckx, 51 ans, avait battu le Sud-Coréen Jun Tae Kim (UMB 116) 40-21, avec une moyenne de 2.353 par reprise. En finale, Merckx a été le premier à mettre le feu aux poudres avec une série de huit caramboles. Le double champion du monde arrivait à la pause avec une confortable avance de 21-7. Merckx a réussi à la reprise une série de douze, avant de conclure sur une moyenne de 2.500 par reprise. Vainqueur l'an dernier de la manche de Séoul, Merckx porte à 11 ses succès en Coupe du monde. Cette victoire lui permet de grimper de la 5e à la 2e place mondiale derrière le Néerlandais Dick Jaspers qui reste le numéro 1 avec une bonne avance. (Belga)

En demi-finale, Merckx, 51 ans, avait battu le Sud-Coréen Jun Tae Kim (UMB 116) 40-21, avec une moyenne de 2.353 par reprise. En finale, Merckx a été le premier à mettre le feu aux poudres avec une série de huit caramboles. Le double champion du monde arrivait à la pause avec une confortable avance de 21-7. Merckx a réussi à la reprise une série de douze, avant de conclure sur une moyenne de 2.500 par reprise. Vainqueur l'an dernier de la manche de Séoul, Merckx porte à 11 ses succès en Coupe du monde. Cette victoire lui permet de grimper de la 5e à la 2e place mondiale derrière le Néerlandais Dick Jaspers qui reste le numéro 1 avec une bonne avance. (Belga)