Jamais personne n'a dominé un sport comme Merckx le fit en cyclisme pendant dix ans: entre 1966 et 1976, il a tout remporté, écrasant la concurrence pour se forger le plus beau palmarès de tous les temps: cinq Tours de France, cinq Tours d'Italie, un Tour d'Espagne, trois championnats du monde professionnels et un autre chez les amateurs. Sa domination est tout aussi flagrante dans les courses d'un jour. Merckx remporta au total 27 Classiques, dont 19 "monuments": sept Milan-San Remo, deux Tour des Flandres, trois Paris-Roubaix, cinq Liège-Bastogne-Liège et deux Tour de Lombardie. Merckx, qui a aussi établi un nouveau record de l'heure, le 25 octobre 1972 à Mexico (49,431 km), compte la bagatelle de 525 victoires. Éminent représentant de la Belgique dans le monde, il a été le seul sportif belge élu sportif mondial de l'année, et ce à trois reprises (1969, 1971, 1974), jusqu'au titre de Justine Henin en 2008. Il a également été élu "cycliste du siècle", "sportif belge du siècle" et a obtenu le trophée national du Mérite Sportif en 1967 en compagnie de son équipier Ferdinand Bracke. (Belga)

Jamais personne n'a dominé un sport comme Merckx le fit en cyclisme pendant dix ans: entre 1966 et 1976, il a tout remporté, écrasant la concurrence pour se forger le plus beau palmarès de tous les temps: cinq Tours de France, cinq Tours d'Italie, un Tour d'Espagne, trois championnats du monde professionnels et un autre chez les amateurs. Sa domination est tout aussi flagrante dans les courses d'un jour. Merckx remporta au total 27 Classiques, dont 19 "monuments": sept Milan-San Remo, deux Tour des Flandres, trois Paris-Roubaix, cinq Liège-Bastogne-Liège et deux Tour de Lombardie. Merckx, qui a aussi établi un nouveau record de l'heure, le 25 octobre 1972 à Mexico (49,431 km), compte la bagatelle de 525 victoires. Éminent représentant de la Belgique dans le monde, il a été le seul sportif belge élu sportif mondial de l'année, et ce à trois reprises (1969, 1971, 1974), jusqu'au titre de Justine Henin en 2008. Il a également été élu "cycliste du siècle", "sportif belge du siècle" et a obtenu le trophée national du Mérite Sportif en 1967 en compagnie de son équipier Ferdinand Bracke. (Belga)