En ces temps de coronavirus, van Aert a découvert de façon frappante qu'il était le lauréat. "C'était assez spécial et c'était une surprise", a expliqué l'intéressé. "Cela semblait être une journée ordinaire, mais soudain, j'ai reçu un appel d'Eddy Merckx. C'est Eddy lui-même qui m'a apporté la nouvelle et m'a félicité. C'était en soi très spécial. J'étais dans la voiture avec Sarah (sa compagne, ndlr) quand j'ai reçu un appel d'un numéro inconnu. Je ne réponds généralement pas, mais lorsqu'un numéro inconnu a également essayé d'appeler Sarah, nous avons pensé qu'il pouvait y avoir quelque chose qui se passait. Puis Eddy est apparu sur la ligne. J'ai eu peur mais c'était une conversation très agréable". "Bien sûr, c'est agréable de l'entendre comme ça", a poursuivi van Aert. "C'est une belle reconnaissance. L'histoire de mon retour après ma chute en 2019 a peut-être joué un rôle dans l'attribution du prix. C'est aussi spécial que vous ne puissiez gagner le prix qu'une seule fois dans votre carrière. Cela le rend très spécial". "Mon objectif est de gagner des courses et de bien faire dans mon sport. Comme je l'ai dit, c'est très agréable d'obtenir une reconnaissance par la suite, mais ce n'est pas mon ambition en début d'année de remporter un tel trophée. Mais bien sûr, c'est un grand plaisir". Van Aert a récemment clôturé une année cycliste exceptionnelle pour lui, en remportant à Milan-Sanremo, les Strade Bianche, deux victoires d'étapes au Tour de France, le titre de vice-champion du monde sur route, champion de Belgique de contre-la-montre, vice-champion du monde de contre-la-montre et également une deuxième place au Tour des Flandres. Depuis 1928, le Trophée National du Mérite Sportif est décerné à un athlète ou à une équipe sportive belge qui s'est particulièrement distingué au cours de l'année écoulée. Ce prix prestigieux ne peut être remporté qu'une seule fois dans une carrière. (Belga)

En ces temps de coronavirus, van Aert a découvert de façon frappante qu'il était le lauréat. "C'était assez spécial et c'était une surprise", a expliqué l'intéressé. "Cela semblait être une journée ordinaire, mais soudain, j'ai reçu un appel d'Eddy Merckx. C'est Eddy lui-même qui m'a apporté la nouvelle et m'a félicité. C'était en soi très spécial. J'étais dans la voiture avec Sarah (sa compagne, ndlr) quand j'ai reçu un appel d'un numéro inconnu. Je ne réponds généralement pas, mais lorsqu'un numéro inconnu a également essayé d'appeler Sarah, nous avons pensé qu'il pouvait y avoir quelque chose qui se passait. Puis Eddy est apparu sur la ligne. J'ai eu peur mais c'était une conversation très agréable". "Bien sûr, c'est agréable de l'entendre comme ça", a poursuivi van Aert. "C'est une belle reconnaissance. L'histoire de mon retour après ma chute en 2019 a peut-être joué un rôle dans l'attribution du prix. C'est aussi spécial que vous ne puissiez gagner le prix qu'une seule fois dans votre carrière. Cela le rend très spécial". "Mon objectif est de gagner des courses et de bien faire dans mon sport. Comme je l'ai dit, c'est très agréable d'obtenir une reconnaissance par la suite, mais ce n'est pas mon ambition en début d'année de remporter un tel trophée. Mais bien sûr, c'est un grand plaisir". Van Aert a récemment clôturé une année cycliste exceptionnelle pour lui, en remportant à Milan-Sanremo, les Strade Bianche, deux victoires d'étapes au Tour de France, le titre de vice-champion du monde sur route, champion de Belgique de contre-la-montre, vice-champion du monde de contre-la-montre et également une deuxième place au Tour des Flandres. Depuis 1928, le Trophée National du Mérite Sportif est décerné à un athlète ou à une équipe sportive belge qui s'est particulièrement distingué au cours de l'année écoulée. Ce prix prestigieux ne peut être remporté qu'une seule fois dans une carrière. (Belga)