La première partie de la course a été marquée par une échappée de sept coureurs dont faisaient partie les Belges Piet Allegaert et Kenneth Vanbilsen. Ceux-ci ont été repris aux abords du Vieux Quaremont à 85 km de l'arrivée. Yves Lampaert et Sep Vanmarcke ont saisi l'occasion pour accélérer et étirer le peloton. Un groupe de 21 coureurs s'est alors formé à l'avant avec les Belges Jasper Stuyven, Nicolas Maes, Jelle Wallays, Jenthe Biermans, Greg Van Avermaet et Maarten Wynants. Les véloces Matteo Trentin, Arnaud Demare, Sacha Modolo et Sonny Colbrelli faisaient également partie de ce groupe. Alors que l'équipe Astana a pris les choses en main dans le peloton principal, Daniel Oss et Jasper Stuyven se sont isolés à l'avant en démarrant à 50 km de l'arrivée. Seuls face au peloton dans la plaine finale, les deux hommes ont bien résisté et augmenté leur avance. La crevaison d'Oss à 33 km de l'arrivée a cependant chamboulé les plans de Stuyven qui s'est fait reprendre à 19 km du terme. Julien Vermote, Loïc Vliegen et Julien Duval ont tenté de déstabiliser les équipes de sprinteurs dans les derniers kilomètres mais ont finalement été avalés dans le dernier kilomètre avant le sprint largement dominé par Groenewegen. (Belga)

La première partie de la course a été marquée par une échappée de sept coureurs dont faisaient partie les Belges Piet Allegaert et Kenneth Vanbilsen. Ceux-ci ont été repris aux abords du Vieux Quaremont à 85 km de l'arrivée. Yves Lampaert et Sep Vanmarcke ont saisi l'occasion pour accélérer et étirer le peloton. Un groupe de 21 coureurs s'est alors formé à l'avant avec les Belges Jasper Stuyven, Nicolas Maes, Jelle Wallays, Jenthe Biermans, Greg Van Avermaet et Maarten Wynants. Les véloces Matteo Trentin, Arnaud Demare, Sacha Modolo et Sonny Colbrelli faisaient également partie de ce groupe. Alors que l'équipe Astana a pris les choses en main dans le peloton principal, Daniel Oss et Jasper Stuyven se sont isolés à l'avant en démarrant à 50 km de l'arrivée. Seuls face au peloton dans la plaine finale, les deux hommes ont bien résisté et augmenté leur avance. La crevaison d'Oss à 33 km de l'arrivée a cependant chamboulé les plans de Stuyven qui s'est fait reprendre à 19 km du terme. Julien Vermote, Loïc Vliegen et Julien Duval ont tenté de déstabiliser les équipes de sprinteurs dans les derniers kilomètres mais ont finalement été avalés dans le dernier kilomètre avant le sprint largement dominé par Groenewegen. (Belga)