"Nous sommes bien placés au départ et du coup on peut être bien positionnés aux 600 mètres (quand tous les concurrents peuvent se rabattre)", a expliqué Jacques Borlée. Il a choisi d'aligner Hanne Claes, qui doit pourtant courir le 400m haies individuel mardi, preuve que le "mixte" belge est ambitieux, entendez il vise le podium dans une course où les Etats-Unis et la Jamaïque partiront favoris et où il faudra être devant la Grande-Bretagne, le Barheïn et la Pologne pour monter sur la "boîte". Autre changement dans l'équipe, le retour à la finition de Kevin Borléé, ménagé la veille en série. "Il a effectué un très bon 250m à l'entraînement, j'ai bon espoir" a précisé son père à son sujet. Samedi en séries, Robin Vanderbemden, Camille Laus, Imke Vervaet et Dylan Borlée avaient obtenu la seconde place qualificative au temps, l'ultime billet d'entrée à la course aux lauriers mondiaux. Ils avaient pris la 4e place au terme d'une course chahutée qui avait vu les Belges commettre plusieurs erreurs, perdre pas mal de temps, se faire dépasser sur le fil par le Brésil (3:16:12) et l'Inde (3:16.14), et néanmoins battre le record de Belgique (3:16.16), le premier établi à l'occasion de ces Mondiaux au Moyen Orient. Pour figurer sur le podium, il faudra courir en 3:12, estime le coach belge. "Camille, Imke et Dylan ont commis des grosses erreurs en séries et nous avons perdu beaucoup de temps (3:16.16 à l'arrivée). Je pense qu'en finale cela se jouera à pas grand chose." Jacques Borlée a encore souligné la densité de son équipe. "Nous sommes privés ici de Cynthia (Bolingo), Margo (Van Puyvelde) et Jonathan (Borlée), mais la symbiose entre le jeune projet des Cheetahs (le 4X400 dames) et celui plus ancien des Tornados (le 4X400 messieurs) est très chouette. Cette fraîcheur fait du bien." L'ambiance est donc au beau fixe, et il est acquis que Julien Watrin, qui n'a pas encore couru, sera aligné avec les Tornados en séries samedi. La finale de dimanche, la première que disputera la Belgique dans ces 17es Mondiaux, assure aussi au relais sa place aux Jeux Olympiques de Tokyo l'été prochain (24 juillet-9 août). (Belga)